Zika a atteint la Martinique!

MALADIES Commentaires fermés sur Zika a atteint la Martinique! 424

Un premier cas de zika a été signalé à la Martinique. Après la Guyane, c’est maintenant la Martinique qui est touchée à son tour par cette maladie mal connue qui peut avoir des répercussions neurologiques sévères. Zika gagne du terrain et peut dégénérée en épidémie comme actuellement au Brésil.

Originaire d’Afrique le virus zika a été identifié en 1947  chez le singe Rhésus et en 1952 chez l’homme. Il tire son nom de la forêt Zika en Ouganda ou il a été pour la première fois mis en évidence par un réseau de surveillance de la fièvre jaune. Jusqu’ici considéré comme un obscur arbovirus, il n’a vraiment fait parler de lui qu’à partir de 2007 lorsqu’une épidémie s’est déclenchée en Micronésie dans le Pacifique où plus de 5000 personnes avaient été contaminées. Elle est à ce titre qualifiée de « nouvelle maladie émergente » par les observateurs de santé publique.

@ Zika progresse vite…

En 2013, le zika a infecté plus de 55 000 personnes en Polynésie. Le Brésil subit une forte épidémie qui s’est déclaré en avril 2015. Le pays a déclenché un état d’urgence sanitaire du fait d’une épidémie de microcéphalite – une anomalie congénitale qui se manifeste durant la grossesse. Le bébé naît alors avec une boîte crânienne de taille inférieure à la normale. Quand il survit, l’enfant connaît de graves retards moteurs et intellectuels. D’après le journal « Le Figaro » : « 2.401 cas ont été recensés depuis le début de l’année dans vingt états du pays », selon le ministère de la Santé Brésilien, alors que la moyenne annuelle entre 2010 et 2014 était de 150 à 200 cas. La maladie se répand également dans plusieurs pays d’Amérique du sud. Pour l’OMS le plus surprenant est son nouveau caractère « explosif » car le virus se répand désormais très vite à travers tout le continent Américain – à l’exception pour l’instant du Chili et du Canada.

Les Agences régionales de santé (ARS) de Guyane, de Martinique et de Guadeloupe sont mobilisées pour mettre en œuvre toutes les mesures permettant de surveiller et de limiter la dissémination du virus. Les Unions Régionales des Professionnels de Santé (URPS) sont elles aussi en alerte et assurent un relais auprès des médecins.

@ La fièvre zika

Caraibesante.com l’avait signalé dès 2014, la fièvre zika guette. Elle porte mal son nom car on peut être porteur du virus zika sans développer forcément une fièvre. Même si dans 75 à 80% des cas la maladie passe inaperçue (sans symptômes) elle peut progresser et présenter chez certains des signes qui ressemblent à la dengue ou au chikungunya. Le zika est une maladie due à un virus transmis par les moustiques Aedes aegypti et albopictus -plus connu sous le nom de moustique tigre-. Ce virus appartient à la même famille que la dengue, la fièvre jaune ou le chikungunya. Les symptômes les plus évidents du zika sont le plus souvent celui de la grippe: fièvre, maux de tête, courbatures, avec des rougeurs et des plaques sur la peau qui démangent. Ils se manifestent dans les trois à douze jours qui suivent la piqûre par le moustique contaminé. Le zika peut également se manifester par une conjonctivite (yeux rouges) ou par une douleur derrière les yeux. On observe aussi des douleurs des articulations, et des muscles, et parfois un œdème (gonflement) des mains et/ou des pieds. Dans certains cas, heureusement assez rares, il peut être à l’origine, de complications neurologiques sévères (méningites, encéphalites) et du syndrome de Guillain-Barré (troubles sensitifs jusqu’à la paralysie). Au cours du premier trimestre de la grossesse, l’infection peut s’accompagner d’un risque de malformations congénitales de type microcéphalies dans 0,65% des cas (1).

@ Quels traitements ?

Il n’existe pas de traitement sauf à soigner les symptômes. Il faut éviter l’aspirine et les anti-inflammatoires sauf avis contraire du médecin. Les femmes enceintes et les parents d’enfants et de nourrissons doivent adopter des mesures de protection renforcés. Outre les vêtements couvrants, il est recommandé d’utiliser des produits répulsifs adaptés en respectant les précautions d’emploi et protéger les berceaux et poussettes par des moustiquaires. Aucun cas mortel direct n’a été recensé.

Plus que jamais la lutte contre les moustiques devient un enjeu majeur de santé publique. Il est très important de supprimer tout support pouvant contenir de l’eau stagnante (vase de fleur, flaque d’eau, pneu usés, etc.) lieux où se reproduisent les moustiques.

CS.com

(1) au 20 février 2016, le lien SCIENTIFIQUE entre zika et microcépalie n’est toujours pas démontré mais fortement soupçonné.

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M
HONConduct163919
CE SITE RESPECTE LA CHARTE HONCODE.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Que signifie le respecte de la charte HONcode  La charte HONcode.
Vérifiez ici notre Certificat de conformité.

Retour en haut

Aller à la barre d’outils