Vaccination obligatoire : qui va en profiter ?

FOCUS, VACCINATION Un commentaire sur Vaccination obligatoire : qui va en profiter ? 17

Alors qu’elle apparaissait comme un rempart nécessaire contre la maladie, depuis plusieurs années la vaccination est attaquée. Certains médecins eux-mêmes doutent de l’intérêt d’une vaccination de masse. Les annonces du gouvernement vers une vaccination plus étendue et obligatoire ne font qu’attiser la polémique. Notre réponse.

@ Pourquoi cette polémique autour des vaccins ?

L’aura du vaccin capable de protéger contre une maladie s’est progressivement effacé pour installer le doute. La volonté du gouvernement d’une vaccination massive pour lutter  contre l’épidémie naissante de  grippe aviaire en 2009/2010 a été si mal comprise et gérée qu’elle a fait naître le doute sur l’intérêt de la vaccination. Depuis plusieurs années déjà quelques médecins, des scientifiques et des associations avaient mis en cause l’aluminium contenu dans beaucoup de vaccin.  Ce sel d’aluminium, dérivé du métal, est ajouté au vaccin pour lui donner plus d’efficacité. Mais il provoquerait chez certains individus des fatigues inexpliquées et durables, des douleurs articulaires et musculaires : les symptômes retrouvés dans la myofasciite à macrophages, maladie neuromusculaire invalidante mise  en évidence par les détracteurs de la vaccination. Mais il n’a pas été prouvé que l’adjuvant aluminique contenu dans les vaccins soit à l’origine de cette maladie. Depuis les années 1920 les sels d’aluminium sont utilisés dans la fabrication des vaccins. Et jusqu’à présent il n’a pas été enregistré d’épidémie de myofasciite à macrophage quelque soit l’endroit du monde. Mais il n’est pas impossible non plus que dans de très rares cas cette maladie puisse apparaître suite à une vaccination. Et c’est la rareté de ces cas – difficilement répertoriables – qui laisse planer le doute. L’autre problème soulevé par les détracteurs c’est la concentration de vaccins dans une même dose. Avec une seule injection on peut vacciner un enfant contre 4, 5 voire 7 maladies. Certains redoutent cet amalgame invoquant des risques potentiellement dangereux. Là encore très peu de données sont disponibles pour juger de l’innocuité de tels multi-vaccins.

@ Quels sont les vaccins qui deviennent obligatoires ?

Jusqu’ici seuls  3 vaccins étaient obligatoires, bientôt ils seront 11 !

Vaccins obligatoires 2017

 enfants de moins de 2 ans

Vaccins obligatoires 2018

 enfants de moins de 2 ans

Diphtérie Diphtérie
Tétanos Tétanos
Poliomyélite Poliomyélite
L’haemophilus influenzae B
La coqueluche
L’hépatite B
La rougeole
Les oreillons
La rubéole
Le méningocoque C
Le pneumocoque

@ Pourquoi les rendre « obligatoire » ?

La raison principale est la résurgence de certaines maladies « oubliées » comme la rougeole qui revient en force avec 24000 nouveaux cas découvert en 8 ans en France.

@ Quel remboursement ?

Ils seront remboursés selon le gouvernement à 100% : 65%  par la sécurité sociale et les 35% restants par l’assurance complémentaire.

@ Quand deviendront-ils obligatoires ? Et quelles sanctions prévues ?

La mesure est prévue début 2018 en 10 injections sur 2 ans. Mais devant la polémique, il n’y aurait pas de sanction dans le cas où les enfants ne seraient pas totalement vaccinés.

@ La vaccination victime de son succès  

Certaines associations dénoncent  le fait que l’industrie pharmaceutique sera la grande gagnante de cette mesure obligatoire et c’est en partie vrai mais se sont les enfants surtout qui seront d’abord les gagnants car ils seront protégés. En réalité la vaccination de masse a été victime de son succès. Certaines maladies graves terriblement présentes au 19ème et jusqu’au milieu du 20ème siècle comme le tétanos ou la tuberculose  semblaient éradiquées.  La vaccination de masse voulue par les autorités sanitaires de l’époque a fait reculer de manière spectaculaire ces maladies. Progressivement, avec les années,  les parents ont baissé la garde et la vaccination est apparue comme moins nécessaire voire superflue. Or, c’est le retour de ces maladies dû pour beaucoup au phénomène migratoire et la mobilité des populations qui alerte aujourd’hui. Il serait donc irresponsable de ne pas en tenir compte. Mais là encore, les consommateurs que nous sommes, réclament davantage de contrôles et des tests de fiabilité auprès de l’industrie pour s’assurer de la sécurité des produits qui nous sont proposés.

CS.Com

Voir calendrier de vaccination 2017 

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M

Rechercher

Retour en haut