Une taxe nouvelle sur… le gras

CONSOMMATION Commentaires fermés sur Une taxe nouvelle sur… le gras 274

Contrairement à ce qu’a déclaré le président de la République, il y aura bien des taxes nouvelles en 2016. Elles sont d’ailleurs inscrites dans la loi de finance. On retiendra l’une d’entres elles : une taxe nouvelle sur les corps gras que l’on retrouve dans toute notre alimentation mais aussi dans les cosmétiques.

Cette taxe initialement appelée taxe « Nutella » visait à l’origine les producteurs d’huile de palme. La totalité de l’huile de palme consommée en France et en Europe est importée et elle est le sujet de plusieurs controverses sur la déforestation et les problèmes environnementaux notamment en Malaisie et en Indonésie. Ces pays ont massivement détruit leur forêt et avec elle nombre d’espèces animales pour produire de l’huile de palme et de palmiste, les moins chers sur le marché donc très attractives pour les industriels. Or cette huile et les graisses dérivées contiennent une forte concentration d’acides gras saturés ayant la réputation de « mauvais » pour le système cardiovasculaire donc pour la santé (voir notre article) .

Cette taxe nouvelle, dissimulée dans le paquet de la loi de finance 2016, verra le jour au premier janvier 2016 et s’adresse aux industriels qui vendent des corps gras comme l’huile, les pâtes à tartiner, la margarine, le saindoux, les crèmes cosmétiques, etc. Elle n’aura – ou plutôt ne devrait avoir- qu’une faible répercussion pour le consommateur. En effet, cette taxe s’appliquera à hauteur de 0,25euros la tonne. Son but est en réalité de devenir la source de revenus principale d’un organisme appelé « Iterg », employant environ 80 personnes dans la région Bordelaise et qui développe une expertise dans les huiles végétales, les corps gras d’origine végétale et animale, la matière grasse laitière, les cosmétiques. Jusqu’ici cet organisme était financé par l’Etat. Cette taxe devrait lui permettre de maintenir son activité tout en soulageant le budget de l’Etat.

Mais attention, les industriels pourraient prendre prétexte de cette nouvelle taxe pour augmenter leur prix et dans ce cas c’est le pouvoir d’achat des consommateurs qui en pâtirait !

CS.com

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M

Rechercher

Retour en haut