UN SEJOUR DANS LES CARAIBES ? NOS CONSEILS AVANT DE PARTIR.

CONSOMMATION Commentaires fermés sur UN SEJOUR DANS LES CARAIBES ? NOS CONSEILS AVANT DE PARTIR. 941

Des plages de sable blanc et fin, une mer turquoise à 28°C, vous voulez  profiter du soleil en hiver?  Bonne idée, les Antilles sont l’endroit idéal pour déconnecter et profiter du soleil. C’est décidé? Vous partez pour les Caraïbes?  Bravo ! Voici quelques  informations, des conseils et des astuces pour bien préparer votre voyage.

Sachez tout d’abord qu’aucun vaccin n’est obligatoire à l’exception de celui de la fièvre jaune si vous vous rendez en Guyane.

@ Au chaud toute l’année

En revanche il y a quelques précautions pour profiter de votre séjour… Vous risquez d’être surpris en arrivant. A la sortie de l’avion vous allez immédiatement sentir la chaleur et l’atmosphère humide. Oubliée la fatigue, vous serez ébloui par les couleurs, la clarté, les senteurs et la nonchalance des habitants… ici point d’hiver nous avons seulement deux saisons : le carême et l’hivernage mais les variations de température ne sont pas aussi prononcées qu’en Europe. La température moyenne en Martinique par exemple est de 25°C. Elle descend rarement en dessous de 20°c et ne dépasse pas  les 35°C.

@ Des moustiques  bien armés

Votre principal souci sera sans doute l’adaptation à la chaleur et surtout à la vie tropicale. Vous serez étonnés de voir que le soleil se couche très tôt. Vers 18h30 il commence à faire nuit et cela pendant toute l’année. Inutile d’apporter avec vous des pulls over et chaudes chemises de nuit car les nuits sont très agréables et vous n’aurez besoin que de vêtements légers voire d’un sweet pour les plus frileux. Préférez les vêtements en coton aux fibres synthétiques, le short au jean trop lourd et trop épais. A la tombée de la nuit vous allez découvrir qu’une vie nocturne active se réveille. Vous entendrez très vite le chant fort et aigu des petites grenouilles, grosses comme l’ongle d’un pouce, ou des « kabrit bois » des insectes qui ressemblent à de toutes petites sauterelles et qui émettent un bruit strident plus fort encore que les grillons. Mais surtout vous devrez lutter contre les moustiques. Ils n’ont rien à voir avec ceux que vous connaissez en Europe… ceux –là sont bien plus malins et résistent à tous les produits que vous aurez amené pour les éviter. Inutile donc de vous charger avec des plaquettes insecticides, des recharges électriques anti-moustiques et autres crèmes. Rien n’y fera. La moustiquaire seule vous garantira contre les piqûres très  désagréables.

Les moustiques sont les vecteurs de la Dengue qui sévit dans les Caraïbes mais rassurez-vous vous n’en serez pas systématiquement atteint. Très schématiquement cette maladie présente les symptômes de la grippe mais généralement en un peu plus fort. Fatigue et courbatures, fièvre et nausées pour certains. Les cas mortels sont  très rares. Aussi, à la nuit tombée, portez des vêtements longs et légers qui couvriront vos jambes et vos chevilles c’est là la partie de votre corps préférée des moustiques tropicaux.  Ils piquent rarement le visage sauf chez les petits qu’ils faut surveiller et protéger. Les produits anti-moustiques vendus sous forme de serpentin sont à éviter car ils contiennent des substances nocives qui se répandent dans l’air que vous respirez. Préférez certaines bougies locales aromatisées avec des essences de citronnelle. Petit conseil tout personnel : repérez un citronnier « local » et frotter vos jambes nues avec une de ses feuilles. L’odeur très agréable vous parfumera agréablement et éloignera les moustiques.  La climatisation dans les chambres est certes agréable mais vous risquez l’angine ou les maux de gorge. Le ventilateur suspendu au plafond est plus approprié. Non seulement il abaisse la température de quelques degrés mais le petit vent qu’il génère fait fuir les moustiques et autres insectes volants qui ne tarderont pas à vous rendre visite.

Mais surtout n’oubliez pas votre crème solaire car le soleil est ici très fort et quelques minutes d’exposition suffiront à vous donner « un coup de soleil » qui vous gâchera les vacances. Chapeau, lunettes avec protection anti-UV, crème à fort indice de protection, serviette de plage et parasol devront vous suivre partout. Ne sortez pas sans protection !

@ Attention aux arbres

Avant de profiter de l’ombre d’un arbre, assurez-vous que vous n’êtes pas couché sous un mancenillier. Cette arbre à

Mancenillier - photo Alliance Médicale

Mancenillier – photo Alliance Médicale

feuille lisse et à l’écorce grise est assez répandu et pousse le long des plages. Il  a une sève extrêmement vénéneuse et sans précaution vous pourriez vous retrouver rapidement à l’hôpital. Sachez enfin que les Antilles françaises sont parmi les îles les mieux équipées au point de vue sanitaire de tout l’arc caribéen. Plusieurs Hôpitaux et cliniques offrent de remarquables plateaux techniques avec des équipements que peuvent leur envier certains hôpitaux métropolitains.

@ Le « décollage »

Le punch est la boisson caribéenne par excellence. Les caribéens en boivent à toute heure du « décollage » (levé vers 5h  le matin) jusqu’à fort tard dans la nuit… ici tout est prétexte à la fête qui commence naturellement par un « ti punch ». Les caribéens que vous rencontrerez seront ravis de vous en offrir mais n’en abusez pas car cette boisson est à base de rhum  à 50°.  Goûtez plutôt les jus de fruit tropicaux comme la goyave, le fruit de la passion, la prune de cythère, le jus de canne frais, ou l’eau de coco.

Bon séjour chez nous !

« Kontan wè zot » (bienvenu en Créole)

L’équipe caraibesante.com  – janv. 2012 – CM

 

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M
HONConduct163919
CE SITE RESPECTE LA CHARTE HONCODE.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Que signifie le respecte de la charte HONcode  La charte HONcode.
Vérifiez ici notre Certificat de conformité.

Retour en haut

Aller à la barre d’outils