Un nouveau médicament contre la maladie de Parkinson va être testé

FOCUS, RECHERCHE Commentaires fermés sur Un nouveau médicament contre la maladie de Parkinson va être testé 95

C’est une star up suisse engagée dans la lutte contre la maladie de Parkinson qui vient de décrocher plusieurs millions d’euros  pour tester cliniquement sa molécule dès 2017.

« Prexton Thérapeutics » est une jeune PME suisse qui veut désormais tester dans 6 pays européens et aux Etats-Unis sa molécule phare pour la transformer en médicament. Des financiers néerlandais et irlandais – Forbion Capital Partners et Seroba Life Sciences – viennent de lui apporter un soutien de  29 millions d’euros, déclare la Tribune de Genève.

@ Un pari risqué mais qui peut rapporter gros

De plus en plus les grands laboratoires pharmaceutiques scannent les « start up » et PME innovantes du monde entier pour détecter des pépites sans prendre trop de risques. Ainsi, s’il s’avère que la molécule démontre qu’elle a une réelle efficacité,  les laboratoires récupéreront au centuple leur mise sans avoir eu à subir  les déboires du développement d’un médicament dont seul un sur mille réussit à atteindre le stade d’autorisation de mise sur le marché autrement dit d’accéder à la sphère commerciale tant convoitée. Grâce à ces fonds cette jeune entreprise compte recruter des spécialistes des essais cliniques pour valider l’efficacité de sa molécule sur l’humain.

Le principe de ce médicament n’est pas de régénérer les cellules détruites par la maladie mais de stimuler celles qui ne sont pas encore endommagées. Comme il existe peu de médicaments actuellement dans l’arsenal thérapeutique contre la maladie de Parkinson, les annonces d’un nouveau médicament potentiellement efficace sont remarquées par la  communauté scientifique mais aussi par les médias. Reste que les résultats ne seront connus que dans quelques années et qu’il faudra aussi évaluer les effets secondaires qui parfois sont plus « méchants » que le bénéfice rendu par la molécule testées.

@ Des médicaments palliatifs qui ne stoppent pas l’évolution de la maladie

La maladie de Parkinson touche 200.000 personnes en France et 25.000 sont diagnostiquées chaque année. C’est une maladie qui s’attaque au système nerveux ou maladie neurodégénérative car elle détruit progressivement les cellules nerveuses. Les symptômes sont assez bien identifiés : lenteur pour engager un mouvement, raideur musculaire permanente, et des tremblements incontrôlables caractéristiques en particulier des membres supérieurs lorsqu’ils sont au repos. Les causes de la maladie sont encore inconnues. Les traitement médicamenteux ne sont que palliatifs avec des effets secondaires parfois lourds et ne permettent pas de stopper l’évolution de la maladie.

Un  traitement chirurgical lourd  par implantation d’électrodes dans le cerveau permet de supprimer les tremblements et de redonner au patient un certain confort, mais il n’est pas indiqué pour tous et l’opération est extrêmement délicate.

CS.com

Réf : la tribune de Genève, 7 février 2017, « Prexton décroche 29 millions d’euros pour tester sa solution antiparkinson » Pierre Alexandre Sallier.

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M
HONConduct163919
CE SITE RESPECTE LA CHARTE HONCODE.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Que signifie le respecte de la charte HONcode  La charte HONcode.
Vérifiez ici notre Certificat de conformité.

Retour en haut

Aller à la barre d’outils