TROP DE BOISSONS « LIGHTS » AUGMENTENT LE RISQUE DE DIABETE

ALIMENTS Commentaires fermés sur TROP DE BOISSONS « LIGHTS » AUGMENTENT LE RISQUE DE DIABETE 8

 

soda lightQui l’aurait cru, une étude réalisée et publiée en 2013 par l’INSERM révèle que les boissons dîtes « lights » augmentent le risque de diabète plus encore que les boissons sucrées!

On savait déjà que les sodas et autres boissons sucrées  avec du sucre traditionnel (saccharose) entraînent obésité et diabète et par conséquent favorise l’apparition  de maladies cardiovasculaires. Ce que l’on ne savait pas et que nous révèle cette étude de l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) c’est que les boissons dites  » lights » favorisent encore plus le risque de développer un diabète de développer un diabète de type 2.

Pour remplacer le sucre traditionnel qui apporte beaucoup de calories et donc favorise la prise de poids, Les industriels  ont eu l’idée de remplacer le sucre traditionnel par des édulcorants de synthèse, c’est-à-dire des produits chimiques qui conservent le goût sucré mais n’apportent aucune calorie.  Ce sont ces fameuses boissons « lights » sans l’inconvénient du risque de prise de poids. Le plus souvent l’ édulcorant de synthèse utilisé par les industriels est l‘aspartame.

En consommant des boissons « lights » le consommateur a l’impression qu’il est  protégé contre les risques liés au sucre (prise de poids, diabète, etc.). En effet les boissons sucrées peuvent contenir des quantités énormes de vrai sucre jusqu’à 20 morceaux de sucre par litre ou 100g/L parmi les marques de sodas  les plus consommées

Boissons et risque estimé de Diabète

Jus de fruits naturel pressé :     0%

Boissons sucrée :                       50%

Boissons Light :                        130%

 Ce qui a étonné les chercheurs c’est que les boissons « lights » qui donnent        bonne conscience au consommateur,  sont plus dangereuses encore dans le risque de développer un diabète de type 2!

Les chercheurs  ont en effet montré – à leur grand étonnement – qu’en consommant beaucoup de boissons lights  – plus d’1,5L par semaine– le risque de développer un diabète de type 2 est  de 130% plus élevé que quelqu’un qui ne boirait  que du jus de fruit naturel ; par comparaison, le même consommateur  qui boirait la même quantité de  boissons sucrées ( avec du vrai sucre) n’aurait « que »  50% de risque!

Les chercheurs  ont aussi vérifié que la seule consommation de jus issus de fruits pressés – naturellement sucrés par le fruit-  n’a aucune incidence sur le risque de développer un diabète!

CS-CM mars 2013

Références : Source INSERM, Etude prospective  INSERM réalisée sur 14 ans et sur un panel de 66 000 femmes

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M
HONConduct163919
CE SITE RESPECTE LA CHARTE HONCODE.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Que signifie le respecte de la charte HONcode  La charte HONcode.
Vérifiez ici notre Certificat de conformité.

Retour en haut

Aller à la barre d’outils