Santé : L’incroyable vérité.

ECONOMIE, FOCUS Aucun commentaire sur Santé : L’incroyable vérité. 6

Alors que le système de soins français est qualifié par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) de « meilleur du monde », de plus en plus de français ne se font plus soigner ou n’ont plus accès aux soins. C’est un constat incroyable qui paralyse les autorités.

Les déserts médicaux sont de plus en plus nombreux et s’étendent sur le territoire français. Et cela ne touche pas que les campagnes, les petites villes ou les départements d’outre-mer. La Capitale, Paris,  est elle-même touchée par ce phénomène puisque un quart des médecins généralistes parisiens pourraient partir à la retraite dans les toutes prochaines années et les remplaçants se font rares. La Ville de Paris propose même une aide financière à l’installation de généraliste pouvant atteindre 15.000 euros ! Et il y a encore plus grave. Une étude de l’assurance maladie menée auprès de 29.000 personnes montre que 26,5%  des personnes sondées avaient déjà renoncé à des soins. Dans la moitié des cas cela dure depuis au moins deux ans !  Les soins dentaires sont particulièrement visés. Trop chers, nombre de patients retardent le moment des soins ce qui aggrave de fait la pathologie. Les prothèses dentaires peu remboursées par la sécurité sociale apparaissent hors de prix pour de nombreux assurés sociaux.  Des délais de rendez-vous chez les spécialistes extrêmement long  découragent les plus tenaces. Il faut parfois attendre un an avant d’obtenir un rendez-vous chez un ophtalmologiste. Certains généralistes limitent volontairement leur nombre de consultations par jour et des personnes – à la Martinique notamment- se présentent dès 3 h du matin pour être sûr de leur place. Certains cabinets émettent des tickets de place numérotés et les échanges,  voire la vente discrète de ces tickets, pour gagner un peu de temps s’organise sur place et cela est loin d’être exceptionnel ! Le signal d’alarme est tiré. Les autorités sont prévenues mais semblent dépassées par le phénomène qui ne fait que s’aggraver.

@ Un système de plus en plus complexe

A cela s’ajoute les trop nombreux « dépassements d’honoraires » qui interpellent les patients. Le reste à charge pour un patient  – la part qui n’est pas remboursée par les organismes sociaux-  est en forte hausse et c’est là une autre des causes principales du renoncement aux soins. Les « accidents de la vie » sont aussi une cause majeure de ce renoncement. Divorce, séparation, perte d’emploi, maladie, accident sont autant de facteurs qui éloignent encore le patient des soins car cause de perte de revenus. Et puis il y a le « système ». Bien des personnes sont perdues dans ce système de soins devenu au fils des ans de plus en plus complexe. Comment s’orienter dans un « parcours de soins » que peu  de patients comprend ?  Quels sont nos droits à quelle porte faut-il frapper pour trouver de l’aide ? Beaucoup se décourage malgré leur besoin de soins et l’amertume gagne.  Le maquis des mutuelles est aussi une angoisse pour les assurés. Aucune comparaison possible sur les prix ou sur la couverture réelle. Si bien que les assurés sont livrés à eux-mêmes et certains croient être couverts là où ils ne le sont pas !

Un dispositif expérimental dans le département du Gard (1) est en cours d’expérimentation pour tenter de renouer les fils distendus entre l’assuré et le système de soins. Mais de l’aveu même du directeur de la CPAM du Gard, de nombreux patients ne donnent pas suite à la proposition d’accompagnement qui leur est offerte car cela entraîne inévitablement la constitution d’un dossier qui vient encore alourdir le système déjà surchargé de procédures.

Le blocage du système ne semble plus très loin et les expérimentations n’y feront rien sans une révolution  complète et réfléchie par les autorités au plus haut niveau. Face à une population qui vieillit et dont le besoin de soins va croissant faudra t-il une catastrophe sanitaire pour enfin remettre à plat un système à bout de souffle ?

C.S.com

R éf : (1) Egora n° 132-133, « La Sécu unie avec les médecins contre le renoncement aux soins »- Sandy Berrebi-Bonin.

Photo : Actusen

Les articles liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

Vous devez être connecté pour lassoer un commentary

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M
HONConduct163919
CE SITE RESPECTE LA CHARTE HONCODE.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Que signifie le respecte de la charte HONcode  La charte HONcode.
Vérifiez ici notre Certificat de conformité.

Retour en haut

Aller à la barre d’outils