P.E : le scandale sanitaire silencieux

CONSOMMATION Commentaires fermés sur P.E : le scandale sanitaire silencieux 45

Les P.E comprenez : « Perturbateurs Endocriniens » sont depuis peu reconnus comme de redoutables détracteurs de santé. Ce sont des produits chimiques nocifs pour la santé même a très faible dose. Ce n’est plus la dose qui fait le poison mais le simple contact. Autre problème qui commence à inquiéter les autorités : les P.E sont vraiment partout dans notre quotidien.

ils sont partout et vous ne le savez pas toujours. Les P.E ont envahi notre univers. Des pesticides comme le Chlordécone ou les bouteilles en plastique aux verres de contact en passant par les boîtes de conserve, les P.E nous accompagnent dans notre quotidien.  Un institut indépendant a réalisé une enquête sur eux et  les résultats font frémir.

NOTEO un institut indépendant de notation a testé quelques 15.000 produits de beauté. Vernis à ongles, fonds de teints, rouges à lèvres, soins du visage, crème anti-UV, dentifrices, etc. 40% des produits de beauté vendus dans nos magasins contiennent au moins un P.E. Il suffit de lire sur les étiquettes la liste  souvent impressionnante des produits  aux noms incompréhensibles  qui composent une simple « crème de beauté » pour se rendre compte à quel point les consommateurs sont exposés aux produits chimiques. C’est en 2013 seulement que l’OMS (Organisation Mondiale pour la Santé) a reconnu -a mi-mot- que les P.E « pourraient avoir des conséquences non négligeables sur la santé » . Dans ce rapport qualifié « d’historique » le Pr A. Bergman, un scientifique suédois, ose avancer que « (…) La science a montré que les perturbations endocriniennes pouvaient être beaucoup plus étendues et beaucoup plus complexes qu’on ne le pensait ». Dans plusieurs études scientifiques les P.E sont fortement soupçonnés  d’avoir un impact direct sur la fertilité, d’influencer  les cancers du sein de la prostate mais également de jouer un rôle néfaste dans les accidents cardio-vasculaires, les maladies neuro-dégénératives  comme la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson, et encore le diabète ou l’obésité.  Car si on trouve beaucoup de P.E dans les produits de beauté ils sont aussi nombreux dans l’alimentation humaine notamment dans certains additifs alimentaires.

@ La Liste noire s’allonge de 22 nouveaux P.E

Notre organisme sécrète de nombreuses hormones qui régulent toute notre vie et pendant toute notre vie. Certaines agissent sur les organes sexuels d’autres sur notre humeur,  la croissance, le sommeil, d’autres encore nous procurent du plaisir. Si notre système endocrinien est « perturbé » par des substances chimiques extérieures comme les P.E, c’est tout notre équilibre qui est affecté avec des conséquences souvent  graves sur la santé. Certains P. E sont d’origine naturelle mais la plupart proviennent de l’industrie chimique.  Le ChemSec  (Chemical Secretariat) organisation internationale fondée en 2002 rassemble plusieurs ONG. Elle a établi une liste noire des produits chimiques à éviter. Appelée « SIN List « (pour Substitute It Now : à remplacer immédiatement) ce document enregistre déjà 626 produits chimiques (version2.1 actuelle) classifiés nocifs pour la santé dont 378 jugés très préoccupants.  Pour inclure ou non un produit chimique dans sa liste le ChemSec s’appuie sur les critères d’évaluation du programme REACH[1]  -règlement de l’Union européenne sur les produits chimiques – . Cette SIN liste est consultable en ligne à cette adresse. Autre caractéristique inquiétante de ces P.E certains sont mutagènes c’est-à-dire qu’ils produisent des mutations génétiques chez l’individu exposé, mutation qui sont transmises aux générations suivantes.

@ Des centaines de milliers de P.E lâchés dans la nature

D’après les experts il y aurait plusieurs centaines de milliers de P. E actuellement en liberté dans notre environnement.  Parmi eux certaines familles de P.E  sont particulièrement redoutables et déjà bien identifiées pour leurs effets  néfastes comme les Bisphénols, les Parabènes, les Phtalates, nombreux  CMR ( substances cancérogènes, mutagènes et toxiques) et  PBT (substances bioaccumulables  dans l’organisme et toxiques). Parmi les 22 nouveaux produits chimiques classés comme préoccupants plusieurs sont des P.E utilisés couramment dans les produits de beauté comme les filtres contre les rayonnements Ultra-Violets du soleil.

Les consommateurs que nous sommes tous n’ont que peu d’information sur les P.E . Mal informés  ils sont aussi mal protégés. Pour les autorités il est difficile d’interdire brutalement l’utilisation des P. E même ceux classés parmi les plus dangereux car ce serait des pans entiers de l’économie qui s’effondreraient d’un coup. Certains produits disparaîtraient même totalement de nos rayons. Une fois encore le principe de précaution pourtant inscrit dans la Constitution Française ne s’applique pas. La législation avance donc à petit pas.

Il est également courant de retrouver plusieurs P.E dans un même produit – c’est l’effet cocktail- ce qui amplifie encore leur pouvoir de nuisance. Ce fait est à l’heure actuelle totalement occulté par les autorités sanitaires car il est très difficile de mettre en évidence et de mesurer l’impact direct sur la santé.

Les P.E présentent donc tous les signes d’un gigantesque scandale sanitaire silencieux …pour le moment. Les autorités commencent à prendre conscience de ce danger mais qui s’annonce comme une bombe à retardement pour l’Homme.

CS. mai 2014


[1] REACH:  est le règlement sur l’enregistrement, l’évaluation, l’autorisation et les restrictions des substances chimiques. Il est entré en vigueur le 1er juin 2007. REACH rationalise et améliore l’ancien cadre règlementaire de l’Union européenne (UE) sur les produits chimiques.

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M
HONConduct163919
CE SITE RESPECTE LA CHARTE HONCODE.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Que signifie le respecte de la charte HONcode  La charte HONcode.
Vérifiez ici notre Certificat de conformité.

Retour en haut

Aller à la barre d’outils