« Octobre Rose » : lutter contre le cancer du sein

CANCER Commentaires fermés sur « Octobre Rose » : lutter contre le cancer du sein 518

Le cancer du sein est le cancer le plus répandu chez la femme. « Octobre Rose » est une campagne d’information destinée à lutter contre le cancer du sein et organisé au niveau national par l’association « Le Cancer du Sein ». But : mieux informer sur cette maladie et inciter les femmes à répondre au dépistage organisé qui soulève pourtant la controverse.

C’est le plus fréquent des cancers. 1 femme sur 8 risque de développer un cancer du sein. Dans 80% des cas le cancer est découvert chez des femmes de plus de 50 ans. Plus de 50.000 nouveaux cas sont révélés chaque année et causent plus de 11.000 décès par an. Le nombre de cas a pourtant tendance à diminuer depuis 2005. Même si les hommes n’ont pas de poitrine, il existe pourtant des cas de cancer du sein chez l’homme. Très rares, ils sont le plus souvent d’origine génétique.

Plus le cancer du sein est détecté tôt plus les chances de guérison sont élevées. Comme pour beaucoup de cancers il n’y a pas de symptômes particuliers. On peut être porteur d’un cancer du sein même à un stade avancé sans le savoir. Cependant les femmes doivent apprendre à observer leurs seins. Quelques signes peuvent être pris en compte sans pour autant alarmer:

  • Une modification de la forme du sein
  • A la palpation on découvre une grosseur (boule) dans le sein
  • L’apparition d’un ganglion au niveau de l’aisselle
  • La survenue d’un écoulement au niveau du mamelon (surtout avec trace de sang)
  • Une modification de la pigmentation ou de la texture de la peau, une rétraction du mamelon, etc.

Ces modifications peuvent apparaître sans douleurs et une douleur dans le sein n’est pas un signe de cancer.

Tout changement notable de la poitrine doit être signalé au médecin traitant pour un examen plus approfondi.

Les plus fréquents des cancers du sein sont les adénocarcinomes qui se développent à partir des cellules de la glande mammaire. Chaque cas est particulier et demande un traitement adapté géré par l’équipe thérapeutique. Le dépistage systématique du cancer du sein est proposé aux femmes entre 50 ans et 74 ans. Toutes hélas n’y participent pas malgré un accès gratuit. L’AMREC (Association Martiniquaise pour la Recherche Epidémiologique en Cancérologie) qui gère le dépistage organisé du cancer du sein à la Martinique estime qu’environ 1 femme martiniquaise sur 2 seulement participe volontairement à ce dépistage.

@ La polémique

Certains médecins pensent aujourd’hui que le dépistage organisé n’est pas la bonne formule pour lutter efficacement contre le cancer du sein. Elle serait pour eux coûteuse et inadaptée. La détection par mammographie -réalisée dans un centre agréé de radiologie- n’aurait pas les effets escomptés. Selon ces médecins si le dépistage organisé permet de découvrir plus de cancers du sein et plus précocement, parallèlement le nombre de décès ne baisserait pas. Pour eux il y aurait un effet de sur-diagnostic chez certaines femmes et ce dépistage organisé serait la cause du traitement de cancers qui ne présentent a priori pas de danger pour les patientes. Toutefois ils ne remettent pas en doute l’intérêt du dépistage organisé mais demandent seulement qu’il soit plus sélectif.

CS.com

Pour tout renseignement contactez l’AMREC : 0596 60 32 48

http://www.depistage-cancer-martinique.com/

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M
HONConduct163919
CE SITE RESPECTE LA CHARTE HONCODE.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Que signifie le respecte de la charte HONcode  La charte HONcode.
Vérifiez ici notre Certificat de conformité.

Retour en haut

Aller à la barre d’outils