MAIGRE RECOLTE THERAPEUTIQUE EN 2012

RECHERCHE Commentaires fermés sur MAIGRE RECOLTE THERAPEUTIQUE EN 2012 19

Quelles ont été les évolutions thérapeutiques marquantes en 2012 ? Quels nouveaux médicaments efficaces sont apparus? Y a-t-il eu de vrais progrès pour les malades. La réponse de la revue « Prescrire » est peu enthousiaste.

Chaque année, la revue indépendante – et fière de l’être « Prescrire», dont la réputation de sérieux n’est pas mise en doute,  fait le bilan des avancées pharmaceutiques de l’année. Y a-t-il eu de nouveaux médicaments qui ont apporté une plus grande efficacité, une moindre fréquence d’utilisation, ou une moindre gravité des effets indésirables (a efficacité comparable), ou encore une administration plus simple ou plus sûre du traitement?  En 2012, aucun médicament nouveau, selon la rédaction de Prescrire, n’a vraiment convaincu. Aucune « pilule d’or » n’a donc été décernée cette année encore par la revue.  Seuls deux médicaments nouveaux ont passé le test avec un succès très modéré. Il aura fallu de l’indulgence pour les distinguer d’une moisson abondante certes, mais pauvre en efficacité réelle. Il s’agit essentiellement d’un traitement prescrit en troisième intention (donc prescris après l’échec de deux autres thérapies) – « Zytiga »- indiqué dans le cancer métastasé de la prostate et d’autre part d’un autre médicament, « Victrelis » donné en association avec les traitements usuels contre certaines hépatites « C » chroniques – rien de vraiment révolutionnaire. D’autant, constate la revue que leurs effets indésirables sont importants et limitent leur intérêt.

Ce qui est surtout frappant  c’est l’accumulation depuis longtemps de médicaments sans intérêts thérapeutiques.

@ Des balance « bénéfices/ risques » défavorables

Pire, un médicament sur cinq environ aurait une balance bénéfice/risque défavorable pour le patient. C’est-à-dire qu’il y aurait plus d’inconvénient à prendre de tels médicaments qu’à ne pas les prendre ! Un comble pour un produit censé soigner. Nous sommes bien loin du premier principe de la médecine : « primum non nocere »,  autrement traduit par « premièrement ne pas nuire ». Mais ce que l’on observe aussi c’est le retrait de plus en plus sélectif de médicaments jusque là autorisés sur le marché. Les autorités sanitaires (ANSM), après le terrible séisme de l’affaire Médiator, ont, sous la pression de l’opinion, entamé une réévaluation systématique des médicaments et  peuvent suspendrent en fonction de nouveaux critères d’évaluation ou de meilleures analyses des médicaments qui jusqu’ici abondent dans la pharmacopée occidentale. Le cas le plus récent et  l’antiacnéique « Diane 35 » suspendu le 30 janvier 2013.

@ La Recherche en panne sèche

Ce qui apparaît plus inquiétant c’est la faiblesse de la Recherche qui ne semble plus en mesure de produire des médicaments efficaces. Depuis 5 ans, aucun médicament n’a reçu la prestigieuse reconnaissance de « Pilule d’or ». Cinq médicaments seulement se sont distingués en 12 ans ! La Recherche est en panne sèche !

La revue « Prescrire » lance un cri d’alarme pour réactiver cette recherche indépendante des laboratoires pharmaceutiques. Les grosses industries  pharmaceutiques ont de leur côté délaissé leur propre Recherche pour racheter des concurrents. Elles récupèrent ainsi les molécules phares du concurrent dit « vache à lait »  pour consolider leur chiffre d’affaire mais espèrent aussi découvrir une pépite dans le « pipeline» -ensemble des molécules prometteuses issues de la recherche – du concurrent absorbé pour relancer leur activité et échapper ainsi au mur légal du générique.  C’est une course sans fin plus destructive que productive. Les firmes pharmaceutiques sont dirigées de  plus en plus par des financiers qui privilégient les profits rapides au détriment de la Recherche qui, par essence, est incertaine et peine à trouver.

CS –29 mars.2012. Ph TRUCA

Voire également : « Prescrire.org »

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M
HONConduct163919
CE SITE RESPECTE LA CHARTE HONCODE.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Que signifie le respecte de la charte HONcode  La charte HONcode.
Vérifiez ici notre Certificat de conformité.

Retour en haut

Aller à la barre d’outils