L’outre-mer considéré comme un « enfer sanitaire »

ECONOMIE Commentaires fermés sur L’outre-mer considéré comme un « enfer sanitaire » 57

 

 » Le système de santé ultramarin coûte cher et fonctionne mal » tel est le terrible constat de la cour des comptes qui dénonce avec sévérité les insuffisances et les coûts énormes des soins dans les départements d’outre-mer. Mais ce n’est pas tout, il existe de très importantes inégalités entre territoires.

Les grands quotidien comme « La croix » ou « Le Figaro économie » se sont faits l’écho de ce rapport de la Cour des comptes au vitriol. Les ultramarins qui représentent 2,4 millions d’habitants sont loin de disposer des mêmes capacités de soins que la France hexagonale..

@ Les grands écarts

Les écarts de développement sont fortement marqués entre les départements et ont été quantifiés : 12 ans de retard pour la Guadeloupe 28 pour la Guyane. Mais ce rapport apporte quelque nuance de taille. D’abord les conditions de vie et le climat sont bien différents de la métropole.

Généralement les populations ont un niveau de précarité plus élevé. Les ultramarins sont aussi les proies de maladies quasi-inconnue en France hexagonale comme la dengue ou le chikungunya. On observe une forte mortalité infantile, double de la métropole, le diabète est beaucoup plus développé, de 2 à 6 fois plus. L’obésité est elle aussi beaucoup plus présente ; un martiniquais sur 2 est en surpoids ou obèse ; la Polynésie détient le record mondial de l’obésité. Et puis il y a le manque de personnels soignants. Il existe une pénurie de médecins tant généralistes que spécialistes. L’accès aux soins reste difficile.

 

@ L’hôpital comme amortisseur social

« Le système de soins n’est pas à la hauteur » affirme la Cour des comptes. Les quelques 6,6 milliards d’euros de dépenses de protection sociale sont mal répartis, avec un budget par habitant qui varie de un à quatre. Les hôpitaux sont mal particulièrement mal gérés ; les déficits s’accumulent et la dette sociale s’envole. Les urgences sont débordées et  » le secteur hospitalier outre-mer fonctionne comme un amortisseur social avec pour conséquence des recrutements de personnels non médicaux en sureffectif, sous la pression syndicale ou politique » dénonce la cour des comptes qui adresse là au gouvernement un avertissement de taille. Un gouvernement qui semble vouloir ignorer cette situation critique. Il apparaît urgent de redresser la barre. Ce rapport est un nouveau défi lancé à la Ministre de la Santé Marisole Touraine dont la fiche de route est pourtant claire : faire des économies.

CS – Ph TRUCA,  28 juin 2014

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M
HONConduct163919
CE SITE RESPECTE LA CHARTE HONCODE.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Que signifie le respecte de la charte HONcode  La charte HONcode.
Vérifiez ici notre Certificat de conformité.

Retour en haut

Aller à la barre d’outils