LES « GROS » SERONT-ILS SURTAXES?

FOCUS, OBESITE Commentaires fermés sur LES « GROS » SERONT-ILS SURTAXES? 24
Photo : Alliance Médicale

Photo : Alliance Médicale

Taxer les gros, voilà une idée pour le moins originale! Plusieurs compagnies aériennes y pensaient déjà sérieusement. Ryanair, une compagnie aérienne « low cost », est allée un peu plus loin.

En réalisant un sondage -en ligne- dont elle a publié les résultats, Ryanair prétend que 40% des 100.000 votants sont favorables à une taxe pour ceux et celles qui ont un Indice de Masse Corporelle trop élevé. Faut-il taxer les gros ? L’idée fait son chemin et ce n’est pas innocent. « Lire la suite… »

 @ Une mesure qui ne dérange pas vraiment…

Du côté des « pour » on retrouve tous ceux qui un jour ont eu la malchance de voyager à côté d’un obèse encombrant et qui ont dû leur céder un peu de cet espace si restreint dans un avion. La promiscuité est un facteur de violence. Dès son arrivée devant son rang de sièges, le « gros » se voit agressé. Soupirs, regards malveillants, gestes de crispation, le « gros

»,  subit toute la panoplie du mécontentement de son voisin de siège. Le sourire embarrassé du « pauvre « gros » cherchant à s’excuser n’y fera rien …et cela va durer tout le voyage. Placé au milieu d’un banc de trois sièges, c’est pire ! Il empiétera évidemment sur les deux sièges adjacents devra quelquefois lever les accoudoirs et subira définitivement la vindicte des deux voisins. Si par malheur ce pauvre « gros » coincé entre ces deux indisposés veut aller au

x toilettes on frisera la crise. Ambiance assurée. La compagnie vous souhaite un bon voyage.

@ Un « gros » compte t-il pour deux ?

Du côté des contres, on retrouve évidemment les personnes un peu rondes mais pas seulement. Si la société idéalise des  caractéristiques humaines au point de les formater, la réalité est toute autre. Il n’y a pas que des minces, il y a aussi des petits des gros et des handicapés. Cette diversité humaine n’a pas été suffisamment prise en compte par les transporteurs. De plus, les fabricants de vêtements s’en sont aperçus, « l’homme moyen » évolue avec le temps. On est aujourd’hui plus grand et plus ample en moyenne que ne l’étaient nos grands parents. Faudra t-il taxer aussi les grands qui ont bien du mal à trouver leur place, les handicapés, les fièvreux, les petits turbulents, les chevelus et les barbus ? Comment définir un gros pour une compagnie aérienne? Si le critère de l’Indice de Masse Corporelle  (IMC) a été déjà avancé, il sera bien difficile en pratique de mettre en œuvre une procédure basée sur cette dure sélection. Chacun devra t-il au moment d’acheter un billet donner aussi son IMC du moment? Cette discrimination négative déclenchera  nécessairement  l’ire des clients.

@ La discrimination physique pour une rationalisation économique

Le problème n’est-il pas purement économique ? Tous les passagers de la classe économique auront remarqué que les espaces sont ré

duits à leur plus stricte nécessité. Un maximum de passagers dans un minimum d’espace pour une meilleure profitabilité -voilà la seule logique économique. Mais l’économie dépasse t-elle en valeur l’intégrité et le respect de la personne humaine? Un gros compte t-il pour deux ? Si la réponse est oui, c’est  toute notre société qu’il nous faudra changer, vue l’épidémie mondiale d’obésité qui sévit.

Taxer est toujours la solution de facilité pour ceux qui veulent évacuer un problème. C’est aussi souvent la plus injuste. Et si, Messieurs les avionneurs, vous  repensiez l’aménagement de vos avions en considérant un client non comme une unité économique -un siège-  mais comme un être humain avec ses besoins et ses différences. La conception « boîte de sardines »des avions actuels est dépassée, largement insatisfaisante. Le standard n’est plus adapté. Les contraintes ne sont-elles pas  faites pour être éliminées et non imposées? N’est-ce pas d’ailleurs le crédo des hommes de marketing qui vous conseillent pour développer votre profitabilité?  Un peu de réflexion, de création, d’audace, cela pourrait vous redonner des ailes et nous de l’air… pour voyager en bonne compagnie.

CS- P

h TRUCA mai 2010

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M
HONConduct163919
CE SITE RESPECTE LA CHARTE HONCODE.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Que signifie le respecte de la charte HONcode  La charte HONcode.
Vérifiez ici notre Certificat de conformité.

Retour en haut

Aller à la barre d’outils