LES CHARLATANS DE LA MEDECINE

CONSOMMATION, FOCUS Commentaires fermés sur LES CHARLATANS DE LA MEDECINE 295

Les charlatans de la médecine sont de plus en plus nombreux. Le quart des mouvements sectaires recensés  aujourd’hui [1] sont liés à la santé. Il n’est pas rare aux Antilles de  rencontrer quelqu’un qui vous propose un produit miracle qui guérit tout. Ces dérives thérapeutiques et mouvements sectaires prospèrent sur la faiblesse psychologique du malade et peuvent conduire au pire.

Lorsque la médecine conventionnelle ne réussit pas à guérir, ou pas assez vite, alors la tentation est grande de se tourner vers quelqu’un qui vous écoute et vous envoute par ses promesses. L’impuissance de la médecine traditionnelle est ressentie comme une injustice : « Il y a sûrement quelque chose à faire » pense le malade ou son entourage et nombreux sont les charlatans qui guettent ces proies faciles. On peut passer du simple phénomène de mode en médecine au mouvement sectaire qui isole et entraîne le malade dans une spirale infernale avec des conséquences souvent graves et irréversibles.

@ Les traitements miracle : « Du Noni au kombucha »

Rappelons-nous, il y a quelques années aux Antilles, le phénomène « Noni ».  L’extrait de ce fruit était censé guérir tout les maux,  mêmes les maladies les plus graves comme le cancer ou le diabète. Aujourd’hui ce sont d’autres produits souvent issus de « plantes médicinales naturelles » ou de «  méthodes ancestrales », qui sont proposées à la vente pour guérir, cancers, sclérose en plaque, diabète et les vendeurs sans scrupules promettent de retrouver santé et l’équilibre. Le kombucha par exemple est la nouvelle mode qui sévit aux Antilles. C’est une boisson à base de thé, vendue fort chère et jusque dans certains magasins de diététique. Si cette boisson est  effectivement  connue pour ses qualités rafraîchissantes et toniques elle devient pour certains un véritable business  en lui associant des vertus préventives et curatives sur la santé qu’elle n’a pas en réalité. Selon un prospectus vendeur, le kombucha aurait pas moins de 20 indications médicales possibles qui vont des troubles de la thyroïde, à des propriétés antidiabétiques, en passant par l’élimination des calculs, la prévention des maladies cardiovasculaire et même l’élimination des rides! Bref la fontaine de Jouvence retrouvée. Ce kombucha se dissimule commercialement derrière l’appellation de « complément alimentaire » formulation habile car  juridiquement plus floue que celle de médicament. Pourtant on retrouve les mêmes  arguments  de santé. Des témoignages personnels et des affirmations scientifiques invérifiables complètent le tableau pour mieux convaincre le prospect.  Et puis il y a aussi les techniques nouvelles. Elles sont  censées apporter bien être et santé : gemmothérapie, biothérapie gazeuse, urinothérapie, bains dérivatifs, etc. Derrière ces noms ronflants  l’objectif des charlatans est unique : soustraire le plus d’argent possible aux malades et aux crédules.

@ La culture caribéenne est particulièrement perméable à ce genre de dérives

De nombreux charlatans avec la promesse de remèdes miracles maintiennent le malade sous emprise mentale. Le 29 mars 2012, le Journal « France Antilles »  éd. Martinique, relatait  un compte rendu d’audience au Tribunal de Fort-de-France. Une malade du diabète est décédée suite à l’intervention d’une charmeuse, ancienne experte immobilière reconvertie dans la « méditation thérapeutique ». Outre ses activités illicites, elle organisait des rencontres moyennant 2000 euros avec un autre charlatan basé au Brésil.  Pour sa défense l’entremetteuse avouera au tribunal « je ne suis pas dans une secte mais dans une quête, dans ce voyage-là ça s’est mal passé […]» relève le journal. Le procès d’un certain Benoît Yang Ting, « humanothérapeute » s’est ouvert à Paris le 10 avril 2012. Il est accusé d’avoir abusé une jeune femme avocate, et de lui avoir en 12 ans extorqué 238 000 euros ! Commente le journal l’Expresss. Ce « thérapeute utilisait sur la jeune femme une technique de manipulation mentale dite de « faux souvenirs induits » [2]pour la maintenir sous son emprise.

@ Des titres aux consonances  scientifiques pour mieux tromper

Il arrive même parfois que ces « guérisseurs » soient des médecins de formation. Ce sont pour la plupart des opportunistes radiés du Conseil de l’Ordre. Ils exercent clandestinement et leur titre est un appât supplémentaire. Ils seraient, selon  la Mission Interministérielle et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) une dizaine dans ce cas en France. Mais le plus souvent ces charlatans sont des personnes revendiquant des diplômes imaginaires avec des noms hauts en couleur : iridologue, reflexologue, expert en psychologie de l’alimentation, etc. Ces gourous de la médecine foisonnent et prospèrent dénonçant généralement l’inefficacité des traitements traditionnels. Lorsqu’ils ont gagné la confiance du malade alors commence la manipulation mentale qui l’ isole de ses proches et de son médecin.  C’est ainsi que naît la dérive sectaire. L’Unadfi [3]  a dénombré en France  pas moins de 280 mouvements sectaires uniquement dans le domaine de la santé. Les manœuvres d’approche sont aussi simples qu’efficaces.  Le biais d’un ami, un prospectus, une petite annonce, une démarche en porte-à-porte,  un contact rassurant. On proposera alors des ouvrages, des conférences, des stages, suivis plus discrètement de conseils personnalisés voire de recommandation auprès d’autres charlatans.  L’espoir de ne plus souffrir peut conduire aux pires extrémités et faire abandonner au patient le traitement traditionnel. Le risque est alors important de voir ces personnes sombrer. La Miviludes[4] rapporte plusieurs cas de personnes en détresse qui se sont retrouvées ruinées et qui sont finalement décédés.

CS – CM Avril 2012

 


[1]  Propos de Hervé Machi, secrétaire général de la Miviludes, « Mission Interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires » pour « Médecins » n° 21 février 2012 – CNOM.

[2] AFSI : Alerte Faux Souvenirs Induits : http://www.afsifrance.org/

[3] Unadfi : « Union national des associations de défense des familles et des individus victimes de sectes » ; www.unadfi.com

[4] Milivudes : www.miviludes.gouv.fr

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M
HONConduct163919
CE SITE RESPECTE LA CHARTE HONCODE.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Que signifie le respecte de la charte HONcode  La charte HONcode.
Vérifiez ici notre Certificat de conformité.

Retour en haut

Aller à la barre d’outils