LECLERC VEUT SES PHARMACIES

CONSOMMATION Commentaires fermés sur LECLERC VEUT SES PHARMACIES 34
étiquettes

photo : Alliance Médicale

 

Le sémillant Michel Edouard Leclerc, patron des magasins du même nom et leader de la grande distribution alimentaire en France hexagonale s’attaque de front aux pharmacies d’officine.

@ Casser le monopole des pharmacies d’officine

Le très médiatique Michel Edouard Leclerc considère même la santé comme un des axes prioritaires de développement de son groupe. Les bretons ont la réputation d’être têtus et M. Edouard confirme cet adage. Plusieurs fois il a tenté d’imposer la vente de médicaments dans ses magasins. Il envisage maintenant avec plus de vigueur de vendre librement les médicaments dits OTC.

Les médicaments OTC ou  « Over The Counter » sont des médicaments en vente libre dans les pharmacies. Ils ne sont pas remboursés par la sécurité sociale  et ne nécessitent aucune ordonnance médicale. Mais les intentions de ce patron, champion de la concurrence, ont toujours été jusqu’ici bloquées sous différents prétextes notamment parce qu’il lui été demandé la présence de pharmacien diplômés en magasin pour le conseil. Qu’à cela ne tienne ! Des pharmaciens ont été recrutés.  Pour l’instant il vendent des produits cosmétiques en attendant l’autorisation de vendre des médicaments et de faire sauter le verrou du monopole des pharmacies d’officine.. Désormais « Nous garantissons tous les problèmes de santé » a t-il déclaré dans une interview sur Canal+, le 4 février 2013.

@ « Il n’y a pas beaucoup de concurrence entres les officines« 

Avec l’arrivée de pharmaciens dans son groupe, M. E Leclerc semble désormais plus agressif commercialement et entend développer la concurrence sur ces médicaments en vente libre. Il a précisé que selon lui actuellement : «(…) l n’y a pas vraiment beaucoup de concurrence entre les officines ». Il prétend de son côté pouvoir faire baisser les prix de 25à 30%, un argument qui pèse aujourd’hui et pourrait influencer un gouvernement sensible au pouvoir d’achat des français et peu enclin à réagir sur ce sujet. D’emblée, M. E. Leclerc souhaite aussi vendre ces médicaments sur Internet et en drive.  Mais il reste les fournisseurs : les laboratoires pharmaceutiques eux-mêmes  jusqu’ici retissant à vendre à la grande distribution. Pourquoi ? Tout simplement à cause d’un conflit d’intérêt majeur que cela déclencherait avec les pharmaciens d’officine pas très heureux de voir un concurrent aussi puissant empiéter sur leur marché. Certaines pharmacies pourraient ainsi rapidement mettre la clé sous la porte. Ces médicaments sont en effets des produits qui laissent de fortes marges aux pharmaciens et leur permettent de maintenir leur chiffre d’affaire. La bataille ne fait que commencer mais risque d’être rude.

CS – 4 février 2013 ph TRUCA

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M
HONConduct163919
CE SITE RESPECTE LA CHARTE HONCODE.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Que signifie le respecte de la charte HONcode  La charte HONcode.
Vérifiez ici notre Certificat de conformité.

Retour en haut

Aller à la barre d’outils