Le venin de scolopendre contre …la douleur!

RECHERCHE Commentaires fermés sur Le venin de scolopendre contre …la douleur! 3047

La morsure du scolopendre est particulièrement douloureuse elle est parfois même mortelle en cas de choc anaphylactique dû à une violente allergie au venin de cet insecte. Mais une étude scientifique menée par des chercheurs américains et australiens montre que le venin de scolopendre peut paradoxalement soulager la douleur.

600 milliards de dollars! Le coût du traitement contre la douleur aux Etats-Unis excède le coût total du traitement du cancer du diabète et des maladies cardiovasculaires réunis! C’est un énorme marché. Il existe aujourd’hui de nombreux médicaments contre la douleur, comme la morphine, mais avec des effets limités ou avec des restrictions dues aux effets secondaires néfastes qu’ils engendrent. Certains humains porteurs d’une mutation du canal sodique Nav1.7 ont perdu toute perception de la douleur. Par conséquent en bloquant ce canal, les chercheurs pensent pouvoir réduire voire effacer la douleur chez les patients en souffrance. Or, il viennent de découvrir que dans le venin de scolopendre un peptides du nom de Ssm6a à la propriété de bloquer ce canal sodique. Mieux il ont évalué ce produit et ils se sont aperçus qu‘il a une efficacité supérieure à celle de la morphine sur des douleurs induites chimiquement telles que celles générées par une chimiothérapie.

Ce peptide extrait du venin de scolopendre est sans comparaison avec les analgésiques (antidouleurs) connus à ce jour, il est totalement original.  Sa structure chimique est telle que les chercheurs pensent qu’il peut être produit par synthèse ou exprimé par des souches d’Escherichia coli  (une bactérie souvent impliquée dans les intoxications alimentaire) ce qui permettrait d’envisager sa production à l’échelle industrielle. Cette découverte ouvre une nouvelle voie – plutôt originale –  pour traiter un grand nombre de douleurs humaines dues à des maladies. Pour l’instant, ce peptide n’a été testé que chez le rongeur. Il n’a présenté aucun effet indésirable particulier à ce jour. Avant d’être commercialisé les tests seront nombreux mais si tout se passe bien les auteurs de cette étude tablent sur un nouveau médicament d’ici six ou sept ans.

C.S. Avril 2013

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M
HONConduct163919
CE SITE RESPECTE LA CHARTE HONCODE.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Que signifie le respecte de la charte HONcode  La charte HONcode.
Vérifiez ici notre Certificat de conformité.

Retour en haut

Aller à la barre d’outils