Le Trafic Mortel des Faux Médicaments

CONSOMMATION Commentaires fermés sur Le Trafic Mortel des Faux Médicaments 205

Les faux médicaments pullulent notamment sur le continent Africain mais aussi en Asie. Les pays occidentaux ne sont pas épargnés malgré une législation plus sévère et des contrôles plus strictes. Le commerce est tellement lucratif qu’il engendre des réseaux organisés à l’échelle mondiale. Interpol traque désormais les faussaires pour tenter d’enrayer un phénomène dont on ne connaît pas véritablement l’ampleur.

@ 122.350 morts

L’American Journal of Tropical Medicine and Hygiene estime que deux faux médicaments antipaludéens (contre le paludisme) sont à eux seuls impliqués dans le décès de 122 350 enfants en Afrique en 2013. Le trafic de faux médicaments, fabriqués principalement en Chine et en Inde, se développe de manière alarmante et fait des ravages. Certains pays africains sont plus exposés que d’autres à ce trafic. On estime aujourd’hui que 40 % des médicament vendus au Cameroun par exemple sont des faux et ce chiffre monterait à 64% au Nigéria.

Un séminaire sur le sujet s’est d’ailleurs tenu à Dakar le 29 avril dernier mettant en lumière les lacunes des systèmes de contrôle mais aussi hélas le peu de risque qu’encourent les trafiquant du fait d’une législation quasi absente dans de nombreux pays et des systèmes de contrôle inexistants. Parmi les médicaments contrefait l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a relévé :

1- l’Avastin (anticancéreux)

2- le Viagra et Cialis ( dysfonctionnement érectile)

3- Truvada et Viread ( VIH/ sida)

Cet organisme international admet aussi que plus de 50% des ventes de médicaments sur des sites internet dissimulant leur identité sont des faux. Le rôle d’internet dans la vente de médicaments est de plus en plus important et difficilement contrôlable.

@ Un médicament Explosif!

Eloise Aimee Parry , une britannique de 21 ans est décédée à l’hôpital après avoir pris un médicament commandé sur internet. Elle voulait perdre du poids. Elle est morte dans des souffrances telles que, selon l’expression même de sa mère : « ‘Elle brûlait de l’intérieur ». Eloïse Aimée n’est évidemment pas la seule jeune femme à avoir commandé ces pilules coupe faim « jaune à l’odeur âcre » qui ont conduit à la mort. D’après le journal JIM[1] qui relate ce cas, la notice de ce produit indiquait  » (…) de ne surtout pas dépasser deux comprimés par jour, mais la jeune fille, pressée et insouciante en a avalé huit ». La substance impliquée dans ce décès est bien connue, il s’agit du 2,4-dinitrophénol ou DNP. Cette substance est aussi « indiquée » pour augmenter la masse musculaire. On peut aussi la trouver sous forme de crème. Le DNP est bien connu puisqu’ il a été utilisé comme …explosif durant la première guerre mondiale par l’armée française. Des recherches sur le DNP menées par les américains ont permis d’obtenir un médicament destiné à perdre du poids. Mais il occasionna beaucoup d’accidents . Considéré par les autorités américains comme « extrêmement dangereux » il fut interdit dès 1938 aux Etats-Unis.

Interpol[2] souligne que plusieurs laboratoires clandestins seraient impliqués dans la fabrication et la diffusion sur internet de cette pilule. Pour la première fois une alerte a été adressée à 190 pays. D’après le journal JIM, le DNP a provoqué déjà la mort d’une soixantaine de personnes dans le monde notamment des athlètes.

Les pilules prétendument « miracles » pour perdre du poids sans efforts sont des attrapes nigauds. Il faut absolument avoir le conseil éclairé d’un médecin ou d’un pharmacien avant de prendre toute substance surtout quand elle est vendue sur le net.

C.S.com

[1] Source UNIVADIS – 5 mai 2015

[2] INTERPOL est l’organisation internationale de police la plus importante au monde, avec 190 pays membre. Son rôle est de permettre aux polices du monde entier de travailler ensemble pour rendre le monde plus sûr.

 

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M
HONConduct163919
CE SITE RESPECTE LA CHARTE HONCODE.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Que signifie le respecte de la charte HONcode  La charte HONcode.
Vérifiez ici notre Certificat de conformité.

Retour en haut

Aller à la barre d’outils