Le sucre : une arme à double tranchant!

ALIMENTS, FOCUS Commentaires fermés sur Le sucre : une arme à double tranchant! 134

On connaît surtout le sucre pour ses effets néfastes pour la santé. Le sucre par exemple est souvent associé directement à l’apparition du diabète. C’est aussi le responsable des  caries dentaires ou des kilos en trop. Bref le sucre est très souvent considéré comme un ennemi dans notre alimentation. Mais quelquefois il peut être utile…

On pense -à tort- que le sucre se présente seulement sous forme de morceaux ou de petits cristaux en poudre qui servent à sucrer le café ou les pâtisseries.  Or, ce sucre commun est principalement composé de saccharose, un sucre parmi d’autres car il existe beaucoup d’autres formes de sucre comme le fructose, le sucre contenu dans les fruits, ou le lactose le sucre contenu dans le lait. Mais le seul qui soit véritablement assimiler par notre organisme est le glucose issu de la transformation des aliments lors du processus de digestion.

Des chercheurs ont récemment démontré que l’absence de nourriture aide à lutter contre les infections bactériennes. Notre système immunitaire en bénéficie également. Mais pour les virus, le fonctionnement est inversé. Vous aurez sans doute remarqué que certaines maladies coupent l’appétit. Les chercheurs de l’université de Yale aux Etats-Unis sont partis de cette observation pour orienter leurs études : lorsque notre corps lutte contre les agents pathogènes, l’appétit diminue et ce n’est pas réservé qu’aux humains, les animaux ont la même réaction. En menant ses études sur les souris, le Pr Ruslan M. Medzhitov de la faculté de médecine de Yale a découvert qu’en privant de nourriture (glucose) des souris infectées volontairement par des bactéries, elles survivaient alors que dans un autre groupe, celles infectées (toujours volontairement) seulement  par des virus avaient un taux de mortalité élevé.  D’autres études confirment l’hypothèse du Pr R.M Medzhitov et son équipe selon laquelle les résultats des études animales peuvent être transférés aux humains. Une explication semble se dessiner. En cas de jeûne, ou de privation de sucre, l’organisme réagit en puisant dans ses réserves de graisse.  Des études plus anciennes ont montré qu’alors la décomposition des corps gras donc de la graisse stockée, crée des corps cétoniques dans le foie. Or, ces corps cétoniques sont utilisés par nos cellules pour lutter contre les effets agressifs des bactéries sur l’organisme. Pour les virus la réaction est tout à fait différente. Dans le cas d’infection par des virus,  les cellules répondent en croyant avoir à faire à de fausses protéines et ce processus nécessite du glucose d’où l’intérêt de manger.

Les chercheurs de Yale espèrent grâce à leur découverte pouvoir à l’avenir mieux traiter les patients atteints d’infections graves.

CS.com

Référence : Cell, Volume 166, Issue 6, p1512–1525.e12, 8 September 2016

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M

Rechercher

Retour en haut