Le nouveau test contre le cancer du côlon arrive

CANCER, FOCUS Commentaires fermés sur Le nouveau test contre le cancer du côlon arrive 718

Un nouveau test pour dépister le cancer du côlon vient remplacer le test Hemoccult II. Le nouveau test dénommé « OC Sensor » disponible dès avril 2015, sera désormais proposé systématiquement aux personnes dès l’âge de 50 ans et restera gratuit. Mais qu’est-ce qui différentie ces deux tests et pourquoi avoir changé?

@ La réalité par les chiffres

Le cancer du côlon est un des cancers les plus fréquents. Plus de 40.000 nouveaux malades sont découverts en France chaque année et le nombre de cas devrait continuer à croître pour atteindre, selon les experts, 45.000 en 2020. Le cancer colorectal est statistiquement plus fréquent chez les hommes que chez les femmes (53% contre 47%). 95% des nouveaux cancers colorectaux apparaissent chez les plus de 50 ans. C’est pourquoi à partir de 50 ans et jusqu’à 74 ans l’Etat propose gratuitement un dépistage de ce type de cancer car 17500 personnes décèdent chaque année d’un cancer colorectal. Il représente la 2ème cause de décès par cancer.

@ L’ancien : Hemoccult II et le bois de Gaïac

Depuis 2009, les plus de 50 ans recevaient directement chez eux un test appelé Hemoccult II. Celui -ci avait le désavantage d’être délicat à mettre en œuvre. En effet il s’agissait de prélever des échantillons de selles grâce à un sac papier pas toujours très stable puis d’étaler la matière fécale sur un carton et cela 3 jours de suite. Il fallait aussi adresser ce test complet à un centre d’analyse.

Le principe de ce test est simple. Les vaisseaux sanguins qui se trouvent à la surface des tumeurs propres au cancer colorectal et de certains polypes ( excroissances anormales apparaissant sur la paroi interne de l’intestin) sont souvent très fragiles et s’endommagent au passage des selles, ce qui provoque des saignements trop infimes pour pouvoir être détectés à l’œil nu. Avec Hemoccult II il s’agit de détecter ces traces de sang (ou non) dans les selles. En cas de sang dans les selles-test positif- le médecin demandera une coloscopie pour rechercher l’origine du saignement. Ce test est basé sur la propriété incroyable du bois de gaïac. En effet le bois de gaïac permet de détecter, mêmes à doses infimes, la présence de sang. Lorsque l’acide gaïaconique additionné d’eau oxygénée entre en contact avec du sang il vire au bleu!

Le taux de participation était relativement faible, les personnes se décourageaient rapidement à cause des difficultés à réaliser les prélèvements. Le taux de participation moyen en France n’atteignait pas 32% sur les 18 millions de personnes ciblées sauf lorsque ce test était donné à la personne directement par son médecin traitant. Le taux de participation atteignait alors les 90%. Autre défaut du test Hemoccult II : l’influence de l’alimentation. En fonction de l’alimentation de la personne le test Hemoccult II pouvait donner un faux résultat. La prise d’aliments (et certains médicaments) comme les viandes rouges (il ne distingue pas l’hémoglobine humaine de l’hémoglobine animale issue d’aliments non digérés), les choux fleurs, la banane le ketchup ou le paprika par exemple peuvent influencer le résultat du test. De plus la lecture du test se fait par interprétation visuelle de la coloration prise par le réactif, ce qui est source d’erreurs. Sur 100 résultats positifs enregistrés par l’Institut de Veille Sanitaire 54 se sont avérés être ni tumeur précancéreuse ni cancer.

@ Le nouveau, OC Sensor , 2 fois plus fiable.

Le principe reste le même ; il s’agit de rechercher du sang dans les selles. Mais avec OC sensor un seul prélèvement au lieu de 6 avec Hémoccult II. On recherche par analyse la présence de sang humain -exclusivement- par application d’ anticorps spécifiques ( test immunologique). L’alimentation de la personne n’a donc ici aucune importance et l’analyse s’effectue cette fois de manière automatisée avec ajustement de sensibilité puisque l’on peut obtenir une valeur de dosage des anticorps. Plus simple plus pratique, de 2 à 2,5 fois plus efficace le taux de participation devrait donc augmenter sensiblement d’autant que ce test sera distribué exclusivement par le médecin traitant . Les résultats sont obtenus sous 2 à 3 semaines. En cas de résultat positif, comme pour le test Hemoccult II, une coloscopie sera sans doute nécessaire pour connaître l’origine du saignement

@  Des tests pourquoi faire?

Plus tôt un cancer est découvert plus le patient aura de chance de guérir. Le dépistage précoce permet de déceler des cancers colorectaux à un stade où ils peuvent être guéris dans 9 cas sur 10. Le test est à renouveler tous les 2 ans. Dans tous les cas, si vous avez du sang visible dans vos selles, des douleurs au ventre, des troubles tels que la constipation répétée, des diarrhées anormalement longues, une fatigue anormale, n’attendez pas et allez consulter votre médecin.

CS.com – Avril 2015

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M
HONConduct163919
CE SITE RESPECTE LA CHARTE HONCODE.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Que signifie le respecte de la charte HONcode  La charte HONcode.
Vérifiez ici notre Certificat de conformité.

Retour en haut

Aller à la barre d’outils