Le miel contre les plaies

ALIMENTS, FOCUS Commentaires fermés sur Le miel contre les plaies 93

On est parfois surpris de découvrir une véritable pharmacopée dans sa cuisine. Si certains aliments ont des vertus préventives prouvées, d’autres comme le miel sont capables de guérir des plaies même infectées par des microbes résistants aux antibiotiques.

Depuis la plus haute antiquité, le miel est utilisé pour soigner les plaies. Les Egyptiens le mélangeaient avec de la résine ou de la graisse et appliquaient ce baume directement sur les blessures. Or cette vertu a été scientifiquement démontrée il y a déjà une dizaine d’année et son action biologique sur les tissus et maintenant mieux connue.

Le miel est acide (PH proche de 4) et le sucre qu’il contient assèche les plaies en même temps qu’il tue les bactéries limitant ainsi leur prolifération. Mais on a découvert aussi une véritable activité chimique du miel. Cette activité antimicrobienne a été prouvée in vitro sur plusieurs souches bactériennes et sur des champignons. Certaines variétés de miel issu notamment de la pollinisation d’un arbre proche parent de  l’arbre à thé (miel de manuka) ont des propriétés étonnantes pour lutter contre la plupart des staphylocoques, streptocoques, entérocoques, et même des souches résistantes comme les staphylocoques méthicilline-résistants ou les entérocoques vancomycine-résistants. Contrairement aux antibiotiques on ne connaît pas de germes devenus résistants au miel. Le miel n’est pas que sucre, il contient aussi des enzymes apportées par l’abeille elle-même et qui, par leur action sur les sucres, produisent du péroxyde d’hydrogène (H2O2) plus connu sous le nom d’eau oxygénée. Ces molécules ont une action désinfectante, et deviennent actives après dilution du miel par les sécrétions de la plaie. Elles s’attaquent alors aux bactéries. Le miel de manuka, arbre cousin de l’arbre à thé qui pousse en Nouvelle-Zélande et en Australie, paraît lui particulièrement efficace dans les ulcères de jambe des diabétiques. Ce miel, plus foncé que les autres, semble efficace également contre toutes les bactéries impliquées dans les sinusites, angines ou bronchites.

Même sur des plaies stériles (non infectées) le miel favoriserait la cicatrisation comme cela a été démontré scientifiquement chez l’animal. On a aussi vérifié ses propriétés anti-inflammatoires et apaisantes sur les brûlures. Bref, le miel apparaît comme un produit complet. C’est pourquoi il existe déjà des pansements tout préparés imbibés de miel qui aideront naturellement à soigner vos blessures.

CS.com

Référencs  : Dr J. F Warlin, Molan P et Rhodes T : Honey: a biological wound dressing. Wounds 2015 ; 27(6) : 141-151.

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M
HONConduct163919
CE SITE RESPECTE LA CHARTE HONCODE.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Que signifie le respecte de la charte HONcode  La charte HONcode.
Vérifiez ici notre Certificat de conformité.

Retour en haut

Aller à la barre d’outils