« LE MEILLEUR DES REGIMES » (PARTIE 2)

MINCEUR Commentaires fermés sur « LE MEILLEUR DES REGIMES » (PARTIE 2) 277

Régime2Nos conseils avant de se « lancer » dans un régime. 

Phénomène saisonnier, la pratique du régime est fortement influencée par l’arrivée des vacances et l’exposition du corps sur les plages. Les régimes sont devenus un réel phénomène de société dont l’ampleur relève maintenant de la santé publique. Après avoir examiné les caractéristiques essentielles des régimes les plus populaires dans notre PARTIE  1,  que peut-on conclure sur ces régimes ouverts à tous? Et quels sont les critères de réussite pour perdre du poids?

En écho à  L’ Agence Nationale de sécurité sanitaire et de l’alimentation, nous sommes très réservé quant à se lancer dans un régime sans un avis médical. L’ANSES a évalué méthodiquement une trentaine de régimes avec leurs variantes. Son constat est sans appel. Ces régimes présentent tous un déséquilibre nutritionnel plus ou moins important notamment en vitamines et minéraux.

@ Un peu de bon sens

Photo : Alliance Médicale

Dr Sophie TRUCA
Photo : Alliance Médicale

Il est étonnant de découvrir que des personnes qui ne sont ni obèses ni en surpoids se livrent quand même à la pratique d’un régime amaigrissant. D’après l’Anses, 45% des femmes d’un poids normal ou même maigre (selon le calcul IMC) ont suivi un régime amaigrissant pendant l’enquête ou dans l’année précédent l’enquête que cette agence a réalisé sur les régimes amaigrissants. Plus de 80% des phases des régimes étudiés présentent des apports en protéines supérieurs aux normes ANC (Apport Nutritionnel Conseillé).

De plus, très peu de ces régimes différencient les hommes et les femmes or, les besoins nutritionnels selon le sexe sont différents.

Ils ne tiennent pas compte non plus de l’activité professionnelle qui varie selon l’individu et qui est fonction de l’engagement physique.

Aucune donnée recueillie ne permet d’estimer la durée et la fréquence à laquelle un individu suivra un régime ce  qui peut atténuer ou aggraver les conséquences sur la santé.

Mais surtout aucun des régimes proposés ne tient compte de l’état de santé initial de la personne. Chez des diabétiques ou les hypertendus par exemple – et qui ne connaissent pas toujours leur état- ces régimes peuvent avoir des conséquences très importantes sur leur santé.

@ Un minimum de connaissances

Parce que leurs effets sont rapides et que la personne constate sur sa balance la perte de poids les régimes amaigrissants proposés deviennent des recettes « miracles ». Dans la durée ces régimes, pour peut qu’on s’en éloigne un peu, perdent aussitôt leur efficacité et la reprise de poids sanctionne les écarts. Alors commence la  quête d’une nouvelle formule, nouvelle méthode, plus souple, moins contraignante. C’est le début d’un cercle vicieux et s’enclenche alors le phénomène « Yoyo » bien connus des candidats à la perte de poids.

La perte brutale de poids ou la reprise perturbe psychologiquement les candidats jusqu’à développer des troubles du comportement alimentaire ou des dépressions plus ou moins sévères.

L’amaigrissement mal contrôlé peut aussi entraîner des perturbations physiologiques, une perte de masse musculaire, des problèmes osseux, des troubles hormonaux (particulièrement identifiés chez les sportifs), etc.

@ Mes recommandations

Il existe cependant des critères de réussite qu’il est important de prendre en compte avant d’entamer un régime.

1-      Le contrôle médical

Réalisé nécessairement par un médecin. Celui-ci vérifiera votre état de santé et vous conseillera si nécessaire.  Un régime est d’abord une adaptation INDIVIDUALISEE de l’alimentation.

2-      La volonté

La volonté est essentielle. Il est important de valider sa motivation auprès du médecin. Le « J’ai envie de maigrir » ou « j’ai quelques kilos à perdre » ne sont pas suffisants. Il est nécessaire de faire une introspection. Aucun régime ne fonctionnera sans un minimum de volonté et d’implication. Maigrir rapidement et sans effort est un leurre qui ruinera votre moral, votre santé et votre portefeuille.

3-      Le suivi

Impossible de réussir sans un suivi sérieux. Les plus grandes réussites sont celles qui ont bénéficié d’un soutien personnel technique et moral. Là encore votre médecin ou une diététicienne peuvent vous aider.

4-      L’exercice physique

L’exercice physique est un complément indispensable à votre régime. Il s’agit de modifier non seulement votre comportement alimentaire mais aussi votre mode de vie.

L’exercice physique influence considérablement et favorablement votre état de santé.

5-      S’inscrire dans la durée.

Si le régime est une rupture dans la restructuration de votre vie il ne peut être suivi à vie.  Les frustrations qu’il provoque nécessairement et qui sont la cause principale des échecs devront s’effacer progressivement pour laisser la place à un nouvel équilibre de vie.

En conclusion je reprendrai entièrement  celle de l’Anses : « La pratique de régimes à visée amaigrissante n’est pas un acte anodin. En effet, le risque d’apparition de conséquences néfastes plus ou moins graves sur la santé ne peut être dans tous les cas négligé ».

 

CS- CM : Dr Sophie TRUCA . médecin diabétologue nutritionniste,  membre de la Société Française de Nutrition.

màj oct. 2013

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M
HONConduct163919
CE SITE RESPECTE LA CHARTE HONCODE.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Que signifie le respecte de la charte HONcode  La charte HONcode.
Vérifiez ici notre Certificat de conformité.

Retour en haut

Aller à la barre d’outils