Le Gingembre : une épice à (re)découvrir

ALIMENTS, Santé couleur locale Commentaires fermés sur Le Gingembre : une épice à (re)découvrir 432

Le gingembre est associé à une grande variété de plantes en particulier tropicales. Le gingembre est  une racine parfumée provenant de plantes herbacées aux fleurs jaunes et rouges bien connues dans les caraïbes. Originaire d’Asie, le gingembre a des vertus qui vont au delà de sa réputation d’aliment aphrodisiaque!

Le gingembre est couramment consommé depuis le moyen âge en France. Et nous avons la chance de pouvoir en cultiver chez nous facilement. La rose de porcelaine est une fleur d’une variété de gingembre rouge comestible comme la racine de l’Alpinia rouge. Le gingembre assaisonne nos plats qu’il soit râpé, coupé en tranches fines ou en petits dés. Il se déguste aussi en confiserie lorsqu’il est confit . Frais, il est riche en vitamines C. 100 g de gingembre apporte 35 mg de vitamine C soit le tiers de l’apport journalier recommandé. Sec ( séché au soleil) la vitamine C disparaît.

Riche en sel minéraux il est en revanche pauvre en sel et c’est un avantage car il peut relever les plats des hypertendus qui doivent limiter leur consommation de sel. Mais il est surtout très riche en huiles essentielles ( cinéole, citral, bornéol, zingibérène, etc.) . C’est un des aliments les plus bénéfiques dans la lutte contre le vieillissement car il contient beaucoup d’antioxydants et apporterait un certain bénéfice pour lutter contre les maladies notamment le cancer et la maladie d’Alzheimer sans pour autant être considéré un traitement. Il facilite aussi la digestion et cette faculté lui est reconnue par la pharmacopée française. Mais il recèle une action fort intéressante et très appréciées : c’est un antiémétique c’est-à-dire qu’il agit contre les vomissements et les nausées. Vertu très appréciable pour les personnes souffrant du mal des transports que les marins et même les spationautes utilisent.

On lui prête aussi des qualités pour faciliter la circulation sanguine lorsqu’il est râpé et appliqué en compresses chaudes – sur les jambes par exemple. Le jus de gingembre pourrait aussi soulager les brûlures. Malheureusement pour les adeptes de régime le gingembre est fortement calorique surtout lorsqu’il est séché. Quant à ses prétendus pouvoirs aphrodisiaques rien de concluant à ce jour. Contrairement à la rumeur il n’est pas efficace non plus pour lutter contre le cholestérol ni les triglycérides ( graisses ) dans le sang.

CS.com – janvier 2015

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M

Rechercher

Retour en haut