Le café en dosette et en question…

CONSOMMATION, FOCUS Commentaires fermés sur Le café en dosette et en question… 100

Depuis plusieurs années déjà les spécialistes du marketing ont mis sur le marché du café en dosette aluminium. George Clooney, acteur et séducteur Hollywoodien, a même prêté son image à une célèbre marque pour vanter les mérites de ces capsules contenant juste ce qu’il faut de café pour faire « un bon café ». Mais ces dosettes sont-elles aussi inoffensives qu’elles le paraissent ?

La présence d’aluminium pourrait rebuter le consommateur qui connaît ( plus ou moins ) les effets néfastes de ce métal sur notre santé. L’aluminium se retrouve pourtant partout dans notre alimentation. Il est utilisé comme conservateur dans les charcuteries industrielles ou comme agent de blanchiment dans les farines par exemple.  Il y en a aussi dans de nombreux cosmétiques dans les médicaments et les vaccins mais à doses infimes. Le fait que le café soit enfermé dans une capsule en aluminium pourrait-il affecter notre santé à terme?  La réponse est non car les fabricants prétendent recouvrir cet aluminium d’un film alimentaire invisible. Des tests auraient montré d’ailleurs que le café à l’intérieur  de ces capsules en aluminium contient moins d’aluminium que le café sous vide !  – donc tout va très bien de ce côté-là se rassure le consommateur dégustateur.

@ Les secrets industriels

Par contre il aura remarqué que ces 4 grammes de café produisent une belle mousse qui continue de durer quand la mousse produite par un café standard ne résiste que quelques secondes. Là il y a un secret de fabrication que les industriels préfèrent garder pour eux. Le mystère reste entier même si l’on soupçonne un cocktail d’additifs dont la graisse animale.  – Passe encore. Quant au café lui-même prisonnier de ces jolies dosettes,  le secret industriel là aussi demeure mais il y a fort à parier qu’il s’agit de mélanges de variétés peu chers  avec arômes ajoutés pour augmenter le rendement …financier.  Oui mais… il n’est pas si mauvais rétorquera le téléspectateur  attendri  par le regard dépité de ce pauvre George Clooney qui vient de se faire chiper sa tasse de café par une très jolie femme.

@ Un composé cancérigène : le furlane

Ok, continuons. Des scientifiques de l’université de Barcelone dénoncent un taux de furlane important dans le café en capsule aluminium. Or, le furlane est une substance organique volatile, utilisée dans l’industrie chimique comme solvant pour les résines et que l’on retrouve dans  le café. Le furlane est fortement soupçonné d’être cancérigène (ou « cancérogène » pour les puristes). Le fait d’emprisonner le café dans une capsule hermétique empêche le furlane de s’évaporer naturellement. Il se concentre alors dans le café prêt à être consommé. Mais les doses seraient malgré tout assez faibles et ne dépasseraient pas  (remarquez l’emploi du conditionnel) la fameuse et insaisissable « dose journalière admissible » pourvu qu’on ne boive pas plus de 20 tasses par jour déclarent certains médecins. Bon, passe encore car ma dosette me donne toujours un café frais et facile à préparer, pense l’amateur. Pas convaincu ? Alors voyons ce qui se passe côté économie. Une dosette de 4 g à 40 centimes d’euros cela fait – je prends ma calculette – Ouf ! Tout de même… un kilo de café à 100 euros ! Le coût devient rude pour le porte-monnaie.  Et il faut aussi acheter la machine adaptée sinon pas de café. Quel luxe !

@ 10 fois plus de déchets

Côté écologie ce n’est pas terrible non plus. Toutes ces dosettes en aluminium plus colorées les unes que les autres ont nécessité beaucoup d’énergie électrique et de transformation chimique pour leur fabrication. Pour produire 1 tonne d’aluminium il faut rejeter dans la nature 4 tonnes de déchets sous forme de boues rouges contenant des métaux lourds comme le chrome, le valadium, le plomb, l’arsenic (semi-métal), etc.  Et puis, après 20 secondes d’utilisation,  elles ne finissent pas toutes dans le bac de recyclage et polluent un peu plus notre planète déjà malade de nos déchets.  L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) explique qu’un paquet de 250 grammes de dosettes de café produit 10 fois plus d’emballages qu’un paquet de 250 grammes de café. Alors, changerez-vous vos dosettes en aluminium pour un café classique, moins cher, moins polluant, moins manipulé et tout aussi bon ?

CS.com

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M
HONConduct163919
CE SITE RESPECTE LA CHARTE HONCODE.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Que signifie le respecte de la charte HONcode  La charte HONcode.
Vérifiez ici notre Certificat de conformité.

Retour en haut

Aller à la barre d’outils