LA PREMIERE GUERRE GENETIQUE MONDIALE A COMMENCE

OGM Commentaires fermés sur LA PREMIERE GUERRE GENETIQUE MONDIALE A COMMENCE 31

OGMLes OGM – Organismes génétiquement Modifiés- gagnent du terrain au sens propre comme au sens figuré. Encouragé dans des pays comme les Etats-Unis ou le Brésil, les OGM menacent les plantes d’origine naturelle qu’ils polluent génétiquement par croisement.  Certains semenciers industriels ont mis au point ces semences manipulées génétiquement  possèdent des brevets qui leur assurent un revenu confortable. Ils développent une politique commerciale de plus en plus agressive,  mènent des actions de  lobby très puissantes  auprès des autorités mondiales, attaquent juridiquement les agriculteurs victimes de récoltes contaminées.  Le but clairement affiché : imposer leurs produits partout dans le monde et ainsi contrôler l’ensemble du marché alimentaire. Aujourd’hui plus de 80% du soja produit dans le monde est OGM.

@ Des firmes très puissantes

« Monsanto » n’est pas un gros mot mais une firme américaine tristement connue. C’est le principal leader dans la recherche OGM. C’est aussi l’entreprise qui a produit des agents chimiques parmi les plus dangereux tel le « Pyralène », le DTT, Les hormones de croissance laitière et bovine, les PCB , l’agent orange (utilisé durant la guerre du Viêt-Nam) et le plus connu de tous, le fameux « Round up » que l’entreprise prétendait à grand renfort de spots publicitaires totalement biodégradable et inoffensif pour l’environnement – ces mensonges lui valent aujourd’hui quelques procès dont elle a prit l’habitude…trop tard -mais le mal est fait. Cette puissante firme qui a conquis des marchés à coup de promesses évanescentes entend bien développer les OGM et transfigurer la Nature elle-même. Elle prétend -entre autres -que les OGM seraient la solution à la faim dans le monde. Le livre de Marie-Monique Robin « le Monde selon Monsanto » apporte des arguments contraires et troublants sur les agissements de cette firme et des témoignages d’agriculteurs bernés qui laissent le lecteur stupéfait. Après une minutieuse et prudente  enquête la journaliste écrit « « …Toutes ces promesses ne sont que de la poudre aux yeux, qui masque un vaste projet hégémonique menaçant la sécurité alimentaire du monde, mais aussi l’équilibre écologique de la planète, et qui s’inscrit dans la droite ligne de l’histoire sulfureuse de Monsanto».

@ 100 millions d’hectares cultivés

 Aujourd’hui ce sont  quelques 100 millions d’hectares[i] de terres cultivables qui sont dédiées aux cultures OGM dont plus de la moitié aux Etats-Unis, suivent l’Argentine, le Brésil, le Canada, l’Inde et la Chine.En Europe c’est l’Espagne qui est la plus favorable à ces cultures. L’un des arguments développé par Monsanto pour expliquer que les OGM ne sont pas dangereux pour la santé humaine est sidérant « Partout dans le Monde, les consommateurs sont la preuve vivante de l’innocuité des cultures issues des biotechnologies.» Qu’en est-il à long terme ?  Car il n’existe aucune étude effectuée dans ces conditions ? Il est bien difficile de juger à l’heure actuelle surtout quand la principale source d’étude réalisée sur ces OGM émane …de Monsanto elle-même ! Il n’existe que peu d’études indépendantes qui ne vont pas dans le même sens que la firme américaine.

@ Peu de transparence…

Il subsiste à notre avis trop d’inconnus, trop d’incertitudes, il y a trop de pressions et d’inconnus scientifiques pour laisser se répandre une technologie qui peut influencer négativement et à long terme notre santé. Il paraît difficile de faire confiance à une entreprise qui a déjà mentit par le passé et n’apporte pas les arguments scientifiques nécessaires. En d’autres termes, il y a un doute sérieux et raisonnable confirmé par l’étude du Pr Séralini. Nous comprenons que l’importance du marché soit à la hauteur des moyens d’influence développés par ce semencier pour voir aboutir son projet.  Nous comprenons  moins la position de nombreux politiciens tant de gauche que de droite, dont le rôle devrait être avant tout l’intérêt général et en premier chef la santé des populations. Quand on a des responsabilités nationales il est nécessaire de s’informer un tant soit peu sur un sujet grave de conséquences. Il est aisé de découvrir qu’il existe des doutes sérieux  pour la santé (animaux et humains) et qu’en conséquence le principe élémentaire et évident de précaution doit arrêter la prolifération de ces polluants génétiques. Assurément comme nous l’avons fait avec l’énergie nucléaire nous jouons encore aux apprentis sorciers. Si les semences sont génétiquement modifiées c’est toute notre chaîne alimentaire qui est touchée et cela de manière irréversible. Il s’agit donc de notre santé.  Ce qui est certain en revanche c’est que  nous sommes déjà engagés dans la première guerre génétique mondiale.

CS  mai 2010 / màj oct. 2013



[i] « Le Monde selon Monsanto » Marie-Monique Robin, p. 14.

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M
HONConduct163919
CE SITE RESPECTE LA CHARTE HONCODE.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Que signifie le respecte de la charte HONcode  La charte HONcode.
Vérifiez ici notre Certificat de conformité.

Retour en haut

Aller à la barre d’outils