La grippe en panne de vaccin

A VOIR, FOCUS, MALADIES Commentaires fermés sur La grippe en panne de vaccin 58

L’épidémie de Zika a quelque peu masqué une autre épidémie : celle de la grippe – dite « saisonnière ».  La grippe saisonnière réapparaît chaque année à peu près à la même époque et cette année elle est  plus présente. En effet, le vaccin prévu pour la prévenir n’a pas été fabriqué avec la souche prépondérante. Résultat : beaucoup de personnes vaccinées ont eu la grippe où sont susceptibles de la contracter.

Cela arrive quelquefois.  Le virus de la grippe généralement originaire d’Asie suit chaque année un parcours connu et arrive en Europe avec un temps suffisamment long pour que les chercheurs aient le temps de préparer le vaccin contre la souche évaluée dès son origine. Cette année de nombreuses personnes subiront les effets de la grippe malgré la vaccination. En cause un virus grippal qui a muté. L’an passé déjà c’était la souche H3N2 qui avait muté rendant le vaccin peu efficace. Cette année c’est le virus de souche B / Victoria qui est prépondérant.  Or, le vaccin 2016 est plutôt équipé pour lutter contre la souche A/ H1N1. De plus la couverture vaccinale en France est relativement faible, les français  boudent la vaccination antigrippale depuis l’épisode de 2009/2010. A cette époque, l’ex-ministre de la santé Roselyne Bachelot, devant la fulgurante épidémie de grippe A, avait commandé 94 millions de doses. Objectif : vacciner toute la population contre la grippe H1N1 (souche A/ California) dite encore « grippe porcine » venue principalement du Mexique – sans résultats.

@  Le vaccin antigrippe boudé

Seuls 47% des français se vaccineraient contre la grippe chaque année contre un résultat attendu de 75% par l’’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).  Pourtant  ce vaccin, en France, est remboursé à 100% par la Sécurité Sociale pour les personnes âgées de plus de 65 ans, les obèses, les femmes enceintes et personnes atteintes d’une maladie chronique comme le diabète. La grippe rappelons-le, fait chaque année plusieurs milliers de morts. L’hiver 2014/2015 a marqué un record, c’est plus de 18000 personnes qui seraient décédées des suites de la grippe selon l’InVs (Institut de Veille Sanitaire). Ce chiffre très impressionnant, mais peu entendu, avait pourtant été relevé par  la presse nationale(1).

L’épidémie 2016 devrait  affecter  de nombreuses personnes – sans préjuger du nombre de décès- y compris dans les caraïbes qui importe ce virus. Les voyages aidant, les virus se propagent plus vite et dans le sens est-ouest.  Depuis mars, le virus de la grippe circule dans les Antilles et en Guyane. Selon l’InVs (Institut de Veille sanitaire) des Antilles-Guyane,  2 cas graves ont été recensés en Guyane. Toujours selon cet Institut, ce sont bien les virus grippaux Influenza  souche A/H1N1 et Influenza souche B lignage Victoria ( souche absente dans le vaccin saisonnier 2016 ) qui co-circulent. 2000 cas de grippe ont été déjà signalés en Guadeloupe et 4300 en Martinique. Plus de 2 millions de cas en métropole et déjà 72 morts mais l’épidémie semble faiblir en France hexagonale. Par contre dans la caraïbe elle devrait encore progresser  avant de s’éteindre.

Un conseil, lavez-vous régulièrement les mains et évitez le contact rapproché avec des personnes visiblement atteintes. Les micro-gouttelettes de fluides qui sont projetées par un malade lors d’un éternuement ou de toux contiennent des millions de virus susceptibles de vous contaminer.

CS.com

Référence : (1) sante.lefigaro.fr/actualite/2015/05/22/23764-grippe-surmortalite-hivernale-record-plus-18000-deces

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M
HONConduct163919
CE SITE RESPECTE LA CHARTE HONCODE.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Que signifie le respecte de la charte HONcode  La charte HONcode.
Vérifiez ici notre Certificat de conformité.

Retour en haut

Aller à la barre d’outils