La fièvre Zika nous guette…

FOCUS, MALADIES Commentaires fermés sur La fièvre Zika nous guette… 3965

Après la Dengue et le Chikungunya voici venir   » la fièvre Zika « . En  2006 apparaissait à la Réunion une forte épidémie de chikungunya  qui provoqua la mort d’environ six personnes. Les Antilles françaises sont désormais atteintes par cette maladie. Une forte épidémie de chikungunya  a d’abord touché les îles du Nord, Saint Martin et Saint Barthélémy puis la Guadeloupe et la Martinique.  Mais voici qu’une nouvelle épidémie, jusqu’ici inconnue, pourrait elle aussi se propager.

Le chikungunya encore appelée la maladie de  » l’homme courbé », était inconnue dans les Antilles françaises jusqu’à aujourd’hui. Elle était plus connue par contre à la Réunion. Dès février 2005, « l’île Bourbon » a connu un fort épisode de flambée de chikungunya  avec un pic épidémique en 2006 où environ 40% de la population réunionnaise fut touchée. Mais l’épidémie n’atteint pas les caraïbes. Huit ans après cet événement, le chikungunya frappe les Antilles.  La Martinique est la plus touchée avec quelques 3000 cas reportés à ce jour ( 27 février 2014). Mais voici que se profile une nouvelle épidémie:  la fièvre Zika.  Venue de Polynésie française mais originaire de la forêt « Zika » d’Ouganda où le virus a été identifié pour la première fois en 1947, cette fièvre s’est fortement répandue à travers le monde. Deux médecins les Dr Patrice Bourée de l’hôpital Cochin à Paris et Pierre Zambon de Polynésie  ont lancés une alerte sur cette nouvelle maladie[1]. Etant donné que le paludisme n’existe pas en Polynésie française les médecins évoquaient jusqu’alors la dengue en présence d’un patient  qui présentait une forte fièvre. Or, cette maladie n’a pas tout à fait les mêmes symptômes  que la dengue ou le chikungunya.

@ Transmise par les moustiques

Un malade atteint  de la fièvre Zika présentent une fièvre éruptive qui s’accompagne de troubles digestifs différents de la dengue, d’une fatigue et de faiblesses, parfois une éruption de boutons ou de tâches apparait  sur le visage puis sur le corps qui souvent entraînent des démangeaisons. On a aussi observé des maux de tête, une conjonctivite (irritation au niveau des yeux) ou de l’arthrite(inflammation des articulations plus particulièrement les chevilles) des œdèmes (gonflement) au niveau des extrémités ( doigts et orteils). Cette maladie est due à un virus de type Flavivirus transmis par les femelles moustiques de la famille des « Aedes »  comme le moustique « Aedes aegypti » ou le célèbre « Aedes albopictus », encore appelé le moustique « tigre » parce que rayé de noir et de blanc, il est facilement identifiable. C’est également  lui qui transmet la dengue, le chikungunya ou la fièvre jaune et il s’est désormais implanté dans le sud de l’Europe (Italie et sud de la France).

@ Pas de cas mortel

La fièvre Zika est apparue en octobre 2013 en Polynésie Française et s’est très vite répandue en Nouvelle Calédonie en Europe et au Japon selon la revue spécialisée « Egora ». 7200 cas auraient été répertoriés dans le monde avec 68 cas de fortes complications (syndrome de Guillain-Barré[2], encéphalites[3] principalement). Il n’existe pas de traitement direct à l’heure actuelle pour combattre cette maladie. Seuls les symptômes peuvent être médicalement accompagnés ( paracétamol contre la fièvre mais éviter cependant l’ibuprophène et l’aspirine  qui pourraient provoquer des syndromes hémorragiques ).  La maladie disparaît d’elle-même au bout d’une semaine environ. Aucun cas mortel n’a été recensé à ce jour.  Il semble cependant que cette épidémie de fièvre Zika en Polynésie soit contenue voire en régression. La lutte contre les moustiques reste donc une des mesures phares de prévention pour enrayer ces épidémies.

La fièvre Zika soyons en sûr, comme le chikungunya,  arrivera dans les caraïbes …ce n’est qu’une question de temps, préparons nous.

CS- 28 fév.2014


[1] Article paru dans la Revue du praticien – médecine générale.

[2] Atteinte des nerfs périphériques ce qui provoque faiblesse voir paralysie.

[3] Inflammation du cerveau ( provoque des maux de tête)

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M
HONConduct163919
CE SITE RESPECTE LA CHARTE HONCODE.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Que signifie le respecte de la charte HONcode  La charte HONcode.
Vérifiez ici notre Certificat de conformité.

Retour en haut

Aller à la barre d’outils