LA CHIRURGIE CONTRE L’OBESITE (PARTIE 1)

OBESITE Commentaires fermés sur LA CHIRURGIE CONTRE L’OBESITE (PARTIE 1) 717

Maigrir à tout prix ou à quel prix ? Au-delà d’un certain seuil, les régimes alimentaires semblent impuissants à réduire le poids. Lorsque l’obésité est installée, il est quelquefois utile de recourir à la chirurgie mais tout le monde ne peut y prétendre.La chirurgie est une arme de dernier recours.

Pour lutter contre l’obésité elle peut s’avérée nécessaire mais seulement dans des cas précis. Quels sont les critères retenus pour être le bon candidat à la chirurgie bariatrique ?

@ Qui est éligible?

Tous ceux qui se trouvnt trop gros ne sont pas forcément des candidats retenus par les médecins pour être opéré même s’il le souhaite. Pour envisager un acte chirurgical de cette nature, 3 critères principaux doivent être réunis:

1-      D’abord l’obésité doit être sévère ou massive et cela se mesure avec l’Indice de Masse Corporelle (IMC).  Cet indice résulte d’un calcul entre le poids et la taille de la personne.  L’IMC doit être supérieur à 35 kg/m²

2-      Le patient a déjà tenté et répété sur plusieurs mois, sans succès, de perdre du poids malgré une prise en charge médicale et psychologique

3-      Le patient ne présente pas de contre-indication à la chirurgie comme la dépendance à l’alcool ou ne supportant pas l’anesthésie générale.

@ Une décision importante qui demande une  réflexion approfondie

Le patient obèse, candidat doit être informé des conséquences de cet acte majeur. Il ne s’agit pas d’une « petite opération ». Le médecin traitant peut vous conseiller et vous orienter avant toute décision. Il est très utile de rencontrer un spécialiste, nutritionniste, endocrinologue,  un psychologue ou un psychiatre, un chirurgien digestif ou viscéral pour s’assurer de la nécessité de cette intervention. Ces étapes sont essentielles pour s’assurer de la motivation et de l’engagement réel du patient. Elles prendront quelques mois. Alors peut commencer la phase de préparation.

La phase de préparation consiste ensuite à vérifier par les professionnels  l’état de santé et l’état psychologique du patient. Elle s’articule autour de 4 points

1-      Bilan de santé et examen clinique ( prise de sang, contrôle par une caméra des voix digestives (endoscopie oesophagique), évaluation bucco-dentaire, test de grossesse, radiographie si nécessaire, etc.)

2-      Bilan psychologique, pour éventuellement proposer un soutien psychothérapeutique

3-      Bilan d’activité physique

4-      Une information sur la grossesse

Même si tous les bilans sont positifs et que l’intervention est alors envisageable il est quelquefois nécessaire de perdre quelques kilos avant de pouvoir être opéré.  Il faudra alors s’astreindre à un régime alimentaire et un programme d’activité physique stricte.  L’HAS recommande aussi de contacter des associations ou de rencontrer des patients déjà opérés pour conforter son choix. Notez que l’assurance maladie rembourse l’intervention et les frais d’hospitalisation dès lors que l’accord préalable a été validé. Mais attention certains frais liés à des compléments alimentaires ou des examens biologiques ne sont pas pris en charge.

CS – CM mais 2012 et d’après les recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS)

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M
HONConduct163919
CE SITE RESPECTE LA CHARTE HONCODE.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Que signifie le respecte de la charte HONcode  La charte HONcode.
Vérifiez ici notre Certificat de conformité.

Retour en haut

Aller à la barre d’outils