Home THEME SANTÉ DIABETE L’ I.A pour détecter la rétinopathie du diabétique!

L’ I.A pour détecter la rétinopathie du diabétique!

31
0
SHARE

C’est officiel, la très respectée Food and Drug Administration, l’autorité de santé des Etats-Unis, vient de valider la commercialisation du premier dispositif d’Intelligence Artificielle (I.A) capable de détecter la rétinopathie des diabétiques.

La rétinopathie est une maladie de l’œil qui peut à terme provoquer la cécité totale du patient et cette maladie affecte particulièrement les diabétiques. Elle représente même la première cause de cécité dans le monde. Le patient devenu aveugle n’a plus alors aucune chance de recouvrer la vue.   Or, aux Etats-Unis plus d’un diabétique sur deux  – soit 15 millions de personnes environs –  ne consulte pas un ophtalmologiste tous les ans comme le voudrait la règle.

Baptisé IDx-DR ce dispositif est un programme informatique qui analyse méthodiquement les images de la rétine fournie directement par une caméra spécifique (la Topcon NW400) qui scrute le fond d’œil. Le dispositif donne alors deux informations au médecin : « Oui » il y a une rétinopathie diabétique et elle donne même le niveau de gravité ! Le patient est alors immédiatement pris en charge par le médecin pour ralentir les effets de la maladie. Ou « Non » pas de rétinopathie détectée.  Le patient devra alors repasser l’examen au bout d’un an.

Ce qui est intéressant c’est que le médecin n’intervient pas dans le processus de détection et que la machine est beaucoup plus précise que le praticien même expert,  et elle détecte des rétinopathies à des stades très précoces donc  le malade bénéficiera de soins immédiats. L’I.A est aussi infatigable et analyse les images avec la même rigueur pour tous les patients.  Le spécialiste gagne ainsi du temps pour exercer son métier car il n’a plus à interpréter les images puisque la machine s’en charge entièrement. C’est une assistance précieuse quand on sait combien cette spécialité est demandée et que certains patients attendent souvent de longs mois avant de bénéficier d’un rendez-vous. Quant à la fiabilité du système elle est plus élevée que le meilleur spécialiste ce qui a incité l’autorité de santé à accélérer le processus d’homologation de la machine.

CS.com

Crédit photo : American Academy of Ophtalmology