De la peau de poisson contre les brûlures

A VOIR, E-NOUVELLE, FOCUS Commentaires fermés sur De la peau de poisson contre les brûlures 52

Des médecins Brésiliens ont mené un essai clinique sur des patients qui souffraient de brûlures graves avec de la peau de poisson.  Cette étrange expérience menée sur une cinquantaine de patients a donné des résultats plutôt encourageants.

C‘est une idée des plus originale mais qui est loin encore d’être validée par la communauté scientifique. Des médecins brésiliens ont proposé à une cinquantaine de patients brûlés au second degré (cloque, fortes douleurs, peau rouge vif)  de tenter une expérience des plus bizarre : recouvrir leurs blessures avec de la peau de tilapia plutôt qu’un traitement classique avec bandages. Le tilapia est un poisson d’eau douce très consommé dans le monde. Sa peau est ordinairement jetée et n’offre aucun intérêt jusqu’à ce qu’on découvre qu’elle contient une plus grande quantité de collagène plus que la peau humaine et qu’elle est  plus résistante. Le collagène est une protéine qui donne sa résistance à l’étirement de la peau et assure aussi sa cicatrisation. De plus la peau du tilapia est plus humide que la peau humaine et y adhère parfaitement.

 

Les Dr Edmar Maciel, chirurgien plastique à  la Dr. José Frota Institute Burns Unit (IJF) de Fortaleza affirme que la peau de tilapia agit en apaisant les plaies sévères causées par les brûlures donc  soulage mieux le patient que les bandages imprégnés de crèmes et de médicaments. La peau de poisson remplace les bandages et offre un autre avantage loin d’être négligeable : les infirmiers n’ont pas besoin de changer les bandages quotidiennement. Une opération délicate qui régulièrement génère des douleurs chez le patient. Après 20 jours de ce traitement  une patiente brulée qui avait accepté cette drôle d’expérience s’est déclarée très satisfaite et les résultats étaient là.  Ses plaies ont été réduites aussi bien qu’avec un traitement classique.

Bon marché, la peau de tilapia pourrait devenir un traitement contre les brûlures pour les pays pauvres. A la vue des résultats qui n’ont provoqué aucun effet secondaire, les médecins brésiliens envisagent un nouvel  essai mais de plus grande ampleur cette fois en  le proposant à 500 personnes à travers le monde.

Attention ne faites pas vous-même ce type d’intervention en utilisant n’importe quelle peau de poisson ! En effet la peau de tilapia utilisée dans cette expérience est préalablement traitée chimiquement et avant d’être appliqué sur les brûlures pour la rendre stérile.  Il ne s’agit là que d’un essai clinique donc d’une expérience médicale dont les résultats ne sont pas validés.

C.S.com

Référence : canoe.ca santé/ le figaro santé

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M
HONConduct163919
CE SITE RESPECTE LA CHARTE HONCODE.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Que signifie le respecte de la charte HONcode  La charte HONcode.
Vérifiez ici notre Certificat de conformité.

Retour en haut

Aller à la barre d’outils