CHOLESTEROL : PAS TOUT BON MAIS PAS TOUT MAUVAIS

MALADIES Commentaires fermés sur CHOLESTEROL : PAS TOUT BON MAIS PAS TOUT MAUVAIS 200

Peut être avez-vous entendu cette petite phrase souvent répétée avec désinvolture lors d’un bon repas « C’est pas bon pour mon cholestérol ». Mais qu’est-ce vraiment que le cholestérol ? Est-il vraiment « mauvais » ou « bon »? Mon taux de cholestérol est-il trop élevé? Comment le réduire? Besoin d’un éclaircissement ?

@ INDISPENSABLE

AthéromeLe cholestérol est un lipide, une « graisse », qui circule dans le sang. Le cholestérol est très important pour notre santé car il joue un rôle majeur dans la structure de nos cellules, dans la calcification des os car c’est un précurseur de la vitamine D3. Il  intervient dans plusieurs réactions biochimiques indispensables à l’équilibre de notre organisme. Il est fabriqué principalement au niveau du foie et de l’intestin. Mais on en trouve également dans de nombreux aliments comme le jaune d’œuf ou dans les abats comme la cervelle, le foie ou les rognons.

Son transport dans le sang est assuré par de grosses molécules appelées lipoprotéines. Il est maintenant bien établi qu’un taux élevé de cholestérol dans le sang favorise les accidents cardiovasculaires (infarctus, congestion cérébrales, etc.). Mais de quoi parle t-on exactement ?

@ Ne pas confondre LDL et HDL

Artère bouchée par une plaque d’athéromeLe cholestérol se divise principalement en deux grands types : le LDL cholestérol et le HDL cholestérol.

Le LDL cholestérol pour « Low Density Lipoproteine » ou lipoproétine de basse densité et aussi appelé « mauvais » cholestérol. Ce cholestérol est instable chimiquement et se transforme facilement en déchet lorsqu’il est oxydé ou lorsqu’il rencontre des molécules telles celles que l’on trouve dans la fumée de cigarette.  Il se transforme alors en déchet qui se colle sur les parois des artères. Ce dépôt est appelé la plaque d’athérome qui rigidifie et obstrue les artères.  Ces plaques peuvent même boucher une artère ce qui déclenche un accident cardiovasculaire. A l’inverse un taux élevé de HDL cholestérol pour « Hight Density Lipoproteine » ou lipoprotéine de haute densité, encore appelé « bon » cholestérol agit en déchargeant les artères du cholestérol oxydé (déchet) et le ramène vers le foie ou il sera éliminé. Il existe également un autre type de cholestérol dont on parle moins mais qui agit comme le LDL cholestérol, c’est le VLDL cholestérol,  lipoproteine de très basse densité. On retiendra qu’un taux élevé de LDL cholestérol dans le sang est un facteur de risque cardiovasculaire alors qu’un taux élevé de HDL cholestérol est plutôt bénéfique néanmoins c’est l’équilibre de ces taux qui est important. Le LDL et le HDL cholestérol sont importants tous les deux.  C’est la variation de l’un par rapport à l’autre qui fixe un bon équilibre pour le patient.

@ Les bons taux 

Lors d’une consultation chez votre médecin, il pourra prescrire une mesurer votre cholestérol. Une simple prise de sang suffira. Les analyses vérifieront les différents taux  de cholestérol qui circule dans votre sang. Le taux global de cholestérol représente la mesure du LDL et  HDL  cholestérol et une fraction des triglycérides (autres graisses dans le sang),  ce taux oscille généralement autour de 2 g/ litre de sang chez un adulte sain.

Le taux de LDL cholestérol est considéré comme « normal » lorsqu’il est inférieur à 1, 6 g/l  mais il devrait être inférieur à 1,3 g/l si le patient est diabétique par exemple ou s’il présente deux facteurs de risque associés (voir notre encadré). Ce taux devrait être même de inférieur (recommandé en France) à 1g/L chez les patients ayant un antécédent d’accident cardiovasculaire ou de risque cardiovasculaire élevé :  atteinte rénale, néphropathie diabétique, et/ou un diabète avec au moins 2 autres facteurs de risque cardiovasculaire associés ce qui est souvent le cas chez les diabétiques

Le HDL cholestérol semble protéger des maladies cardiovasculaires, un taux élevé (supérieur à 0,6g/l) serait effectivement protecteur. Chez le diabétique, il est recommandé d’avoir un taux de HDL cholestérol supérieur à 0,4 g/l chez l’homme et 0,5g/l chez la femme. On a observé que ce taux est généralement normal chez les diabétique de type 1 mais très souvent faible chez les diabétiques de type 2. Notons que la perte de poids, l’activité physique concourent à faire augmenter le taux de bon cholestérol (et diminuer le « mauvais »). Mais soulignons qu’il n’est pas toujours facile d’atteindre ces objectifs de taux même avec une diététique appropriée et le médecin aura alors quelquefois recours aux médicaments pour appuyer cet effort chez les personnes à fort risque d’accident cardiovasculaire.

 

Facteurs de risque cardiovasculaire

1-                Age :  homme plus de 50 ans, femme plus de 60 ans

2-                Antécédent familiaux :  d’angine de poitrine ou infarctus chez un des parents (avant 55 ans chez   le père et avant 65 ans chez la mère) Accident Vasculaire cérébral avant 45 ans

3-                Tabagisme  ou arrêté depuis moins de trois ans

4-                Hypertension artérielle

5-                Taux de HDL cholestérol inférieur à 0,4 g/l

6-                Taux élevé de micro-albuminurie (supérieur à 30 mg/24h)

7-                Diabète

 

 

CS.  Janv. 2012

 

Référence : « bon » et « mauvais » cholestérol, Pr Vergès CHU Dijon. Equilibre n° 281

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M
HONConduct163919
CE SITE RESPECTE LA CHARTE HONCODE.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Que signifie le respecte de la charte HONcode  La charte HONcode.
Vérifiez ici notre Certificat de conformité.

Retour en haut

Aller à la barre d’outils