DU SAUMON SOIGNE AUX PESTICIDES

CONSOMMATION Commentaires fermés sur DU SAUMON SOIGNE AUX PESTICIDES 175

Le saumon fumé  a peut être orné votre table lors des fêtes. Mais savez-vous comment l’on traite et produit le saumon? Le saumon d’élevage produit intensivement est aujourd’hui soigné avec… des pesticides !

Le saumon est devenu un luxe pour le consommateur alors que, comme la morue, ce poisson était très répandu et considéré comme « banal »  jusqu’au milieu des années 50. Au XIX ème sicècle il était tellement courant que dans certains contrats de travail d’ouvriers agricoles en France hexagonale  il était précisé que le travailleur ne devait pas manger plus d’une fois par semaine du saumon !

@ 95% du saumon consommé provient de l’aquaculture

Malheureusement avec la pollution et la surpêche ce poisson sauvage a pratiquement disparu de nos assiettes. Aujourd’hui 95 % de la consommation de saumon provient de l’aquaculture. D’immenses fermes d’élevage sont implantées dans les pays du nord de l’Europe. Pour la Norvège le saumon d’élevage est même devenu essentiel à son économie. Malheureusement l’élevage industriel et intensif a ses revers. La surproduction condamne les saumons à vivre en surpopulation dans des cages et cette concentration animale à des conséquences dramatiques sur leur santé. Les maladies se développent et contaminent les autres espèces sauvages qui s’approchent des cages d’élevage.  Des parasites prolifèrent et colonisent les saumons dont le terrible pou qui se fixe sur leur  peau et les ronge jusqu’à la mort.  Pour lutter contre ces maladies et insectes les éleveurs ont pendant environ 20 ans employés les antibiotiques mais ils n’ont désormais plus l’efficacité nécessaire. Alors les éleveurs, pour maintenir leur production, utilisent les grands moyens et administrent aux saumons des pesticides pour éliminer ces poux mais ils tuent aussi nombre de saumon fragilisés et contaminent tout l’environnement. Le pesticide « diflubenzuron » est utilisé dans les fermes aquacoles de Norvège pour combattre ces poux tueurs de saumon. Un film de 13 minutes diffusé par FR3 a été mis en ligne sur « youtube » en décembre dernier et a alerté l’opinion publique sur l’utilisation de ce pesticide en Norvège.

@ Quelles conséquences pour la santé humaine?

Le diflubenzuron est un insecticide classé aux USA comme pesticide à usage restreint (RUP) car très toxique pour les milieux aquatiques. Soluble dans l’eau, il est utilisé en France pour tuer les larves d’insectes comme celles de moustiques ou les chenilles des pins et fut – ou l’est encore-  diffusé par épandage aérien. Dans un rapport datant de 2006, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) ne le considère pas comme toxique pour l’homme à doses faibles.  La dose journalière acceptable (DJA) est estimée à 0,02 milligrammes par kilo de poids corporel (ex : un homme de 70 kg peut théoriquement absorber jusqu’à 0,14 mg de diflubenzuron sans risque estimé pour sa santé)  mais pourrait provoquer néanmoins des effets hématologique (sang). Des études de toxicité ont montré cependant qu’une administration orale répétée sur des souris, des rats ou des chiens peut entraîner des effets sur le foie et la rate, surtout chez les chiens et selon l’EPA (environnemental Protection Agency) américaine, cette substance ne serait pas cancérogène directement mais précise cette même agence un de ses dérivés obtenu par dégradation de la molécule est potentiellement cancérogène pour l’homme. Si les doses recommandées sont bien appliquées dans les élevages, ainsi que le délai de traitement 100 jours minimum avant la vente des poissons, le pesticide peut alors être éliminé de la chair du poisson car ce produit se dégrade assez rapidement quand il est ingéré.

@ Des autorités qui se veulent rassurantes…

Le Député François Brottes, inquiet de l’utilisation de ces pesticides dans les fermes d’élevage de saumon au nord de l’Europe avait dès 2010 posé une question au ministre de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche à ce sujet[1].

Il lui fut répondu que : « Le diflubenzuron est une substance à action insecticide principalement utilisée comme produit phytopharmaceutique, en particulier pour l’arboriculture et la forêt, et comme biocide pour la désinsectisation des bâtiments d’élevage. […] Il n’est utilisé en France qu’à ces seules fins. Le diflubenzuron peut par ailleurs être utilisé dans certains États membres ( de l’Union Européenne : ndlr) comme substance pharmacologiquement active dans un médicament vétérinaire, pour lutter contre certaines maladies animales, comme contre le pou du saumon. […] Afin de s’assurer que les résidus de médicaments vétérinaires, potentiellement contenus dans les denrées, ne dépassent pas les seuils autorisés, la France conduit des plans de surveillance. En 2009, 693 analyses ont ainsi été menées pour la recherche de résidus de médicaments vétérinaires autorisés, de pesticides organochlorés ou organophosphorés et de PCB indicateurs. Aucune non-conformité n’a été mise en évidence »

Et de conclure : « les denrées issues de saumons traités avec ce médicament ( ou plutôt originellement « ce pesticide »: ndlr) sont sans danger pour le consommateur et peuvent être commercialisées dans l’ensemble de l’Union européenne »

Bon appétit.

CS-CM / 4 Janv. 2013

 

Références :

http://www.asef-asso.fr/mon-jardin/pesticides/1222-zoom-sur-le-diflubenzuron-pesticide-toxique

Claire Pelletier : futura-sciences.com/fr/news/t/developpement-durable-1/d/laquaculture-une-alternative-durable-a-la-surpeche_29697/ : « l’aquaculture une alternative à la surpêche ? »

http://www.youtube.com/watch?v=oHXH3VEKhig



[1] Question publiée au JO du 27 juillet 2010 page 8214

Les articles liés

© CARAIBESANTE.COM 2014 ASSOCIATION ALLIANCE MEDICALE
Réalisation et Production S.M
HONConduct163919
CE SITE RESPECTE LA CHARTE HONCODE.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Que signifie le respecte de la charte HONcode  La charte HONcode.
Vérifiez ici notre Certificat de conformité.

Retour en haut

Aller à la barre d’outils